Tout savoir sur l’aster

Tout savoir sur l’aster

Les asters comprennent de nombreuses variétés de plantes vivaces dont les unes, de taille basse, ont des tiges qui se terminent par une fleur unique, s’épanouissant au printemps et en …

Tout savoir sur l’ancolie

Tout savoir sur l’ancolie

Les ancolies comptent parmi les plus belles plantes vivaces. Le feuillage est très frais de couleur. Les fleurs qui apparaissent en mai-juin au somme d’un faisceau de longues tiges, sont …

Comprendre les plantes et leur environnement

Comprendre les plantes et leur environnement

Le développement et la bonne santé de vos plantes sont intimement liés à leur environnement : pour grande et s’épanouir, le végétal a besoin de fabriquer ses tissus. Pour cela, …

Tout savoir sur l’anémone

Tout savoir sur l'anémone

Ce genre comprend diverses espèces qui se différencient par leur mode de végétation, leur port, leur floraison et leur utilisation. Vous souhaitez tout savoir sur l’anémone ?

Tout savoir sur l’anémone : Anémones de printemps et d’été

Tout savoir sur l’anémone : Anémone de Grèce

Souche tubéreuse appelée “patte”. Plante basse de 12 à 15 cm de hauteur. Fleurs de 3 à 5 cm de diamètre, étoilées comme des marguerites.

Attrait : Floraison printanière (mars-avril). Coloris variés, lumineux et très frais.

Sol / Exposition : Sols riches en humus. Situation ensoleillée ou mi-ombragée.

Culture : Facile. Plante des “pattes” à l’automne (de septembre à décembre), à une profondeur de 5 à 7 cm et à environ 15 cm d’écartement. Vous avez intérêt à laisser cette culture en place car ce n’est qu’après deux ou trois ans qu’elle produira son maximum d’effet.

Utilisation : En groupes, en sous-bois clair, en rocailles, en pots ou en jardinières et de préférence en mélange.

Tout savoir sur l’anémone : Anémone du Canada

Souche traçante de 30 cm de hauteur et tapissante. Les feuilles sont divisées en trois à cinq folioles, légèrement pubescentes.

Attrait : Les fleurs blanc nacré sont nombreuses et apparaissent en juin-juillet, parfois en automne.

Sol / Exposition : Sol ordinaire, au soleil ou à mi-ombre.

Culture : Identique à l’anémone de Grèce.

Utilisation : Rocailles, massifs.

Tout savoir sur l’anémone : Anémone des fleuristes

Cette espèce comprend les variétés les plus connues d’anémones. Souche ou patte tubéreuse aplatie, noirâtre. Feuilles à nombreux segments très divisés. Tige portant une collerette très découpée à la moitié de sa hauteur se terminant en avril-mai par de larges fleurs de coloris nombreux et brillants, présentant toute la gamme des couleurs, sauf le jaune.

Souvent la base des pétales est maculée d’un coloris plus clair et leur ensemble simule une couronne entourant les étamines qui forment au centre une houppe de couleur foncée. Hauteur de 25 à 35 cm.

Attrait : Couleurs vives et variées. Très bonne tenue en fleurs coupées.

Sol / Exposition : Sols perméables, à exposition ensoleillée et chaude.

Culture : Les pattes d’anémone se plantent en octobre-novembre à 5 ou 6 cm de profondeur et à 15 ou 20 cm d’écartement. Cette distance est à respecter compte tenu du développement ultérieur des racines. Afin de faciliter l’entrée en végétation des “pattes”, souvent flétries et dures, nous vous conseillons de les faire tremper dans l’eau pendant 24 heures avant la plantation pour les faire gonfler. Les pattes se plantent à plat, la face portant les yeux étant tournée vers le haut.

Il est souvent utile de protéger la plantation pendant l’hiver, tout au moins la première année, par un paillis ou des feuilles mortes.

Après la floraison, vous pouvez laisser les pattes d’anémone en place ou les arracher lorsque les feuilles se dessèchent. Vous les laisserez sécher à l’ombre avant de les rentrer jusqu’à l’automne.

Les pattes les plus grosses peuvent être divisées au moment de la plantation pour assurer la multiplication.

Les semis, très délicat, ne se pratiquent que par des professionnels avertis et uniquement en vue de la production de fleurs coupées.

Utilisation : Massifs et bordures de printemps, fleurs coupées.

Variétés : Anémone simple de Caen – Plante vigoureuse portant sur de gros et longs pédoncules des fleurs simples, grandes, aux coloris brillants. Se cultive en mélange ou en coloris séparés.

Anémone semi-double Sainte Brigitte – Grandes fleurs bien ouvertes, très belles. Se cultive en mélange ou en coloris séparés.

Tout savoir sur l’anémone : Anémone des bois

Souche à rhizome. Hampes florales grêles de 15 à 20 cm. Fleurs blanches, rosées ou quelquefois bleuâtres, de 2 cm de diamètre, à pétales nombreux, en mars-avril, avant le développement complet du feuillage.

Attrait : Très grande rusticité et floraison printanière.

Sol / Exposition : Sols silicieux, frais, en sous bois.

Culture : Très facile. Multiplication par éclats, de juillet à octobre, en espaçant les pieds de 10 à 15 cm. A laisser en place plusieurs années.

Utilisation : Rocaille, bosquets.

Tout savoir sur l’anémone : Anémone sylvestris

Attrait : Souche traçante de 40 cm de hauteur. Les feuilles sont palmées, à lobes dentés, pubescentes. Les fleurs apparaissent en mai-juin, sont blanches et légèrement parfumées.

Sol / Exposition : Sol limoneux et calcaire, à exposition ensoleillée ou mi-ombragée.

Culture : Identique à l’anémone de Grèce.

Utilisation : En sous-bois ou en massifs. Fleurs coupées.

Tout savoir sur l’anémone : Anémones d’automne

De culture identique aux anémones de printemps et d’été, leur floraison s’étend d’août à octobre.

Sol / Exposition : Riche et plutôt frais, à exposition ensoleillée ou mi-ombragée. Paillez-les dans les régions à hiver rigoureux. En terres meubles et profondes, elles sont plus rustiques.

Tout savoir sur l’anémone : Anémone hupehensis

Souche drageonnante de 1 m de hauteur. Les feuilles vert foncé sont découpées en folioles dentées. Les fleurs portent de grands pétales avec au centre une couronne d’étamines jaunes. La variété Septembre Charm est la plus courante : les fleurs sont rose tendre. Variété très florifère.

Utilisation : En massifs et fleurs coupées.

Tout savoir sur l’anémone : Anémone du Japon

Souche drageonnante de 1 m de hauteur en situation favorable. Le feuillage et les fleurs ont les mêmes caractéristiques que l’anémone hupehensis. La floraison a lieu en septembre-octobre. Honorine Jobert est la variété la plus courante avec 120 cm de hauteur et de grandes fleurs simples et blanches.

Utilisation : En massifs, plantes-bandes et fleurs coupées.

Tout savoir sur l’anémone : Anémone tomentosa robustissima

Cette variété de 1 mètre de hauteur est ancienne et reconnue comme la plus rustique des anémones du Japon. Elle est également très florifère et sa végétation vigoureuse est intéressante. Les fleurs sont blanc rosé, à revers rose plus soutenu en août et septembre.

Utilisation : En massifs ombragés, plates-bandes et fleurs coupées.

Quels sont les principaux organes d’une plante ?

Quels sont les principaux organes d'une plante ?

Les plantes naissent, se nourrissent, croissent, se reproduisent et meurent. Ce sont donc des êtres vivants au même titre que les animaux, mais dont le mode de fonctionnement diffère de façon significative. Passons en revue les caractéristiques des principaux organes d’une plante. En savoir plus

Tout savoir sur l’ail d’ornement

Tout savoir sur l'ail d'ornement

Plusieurs espèces d’ail font partie des plantes ornementales. Elles diffèrent par leur taille, leur feuillage, la forme et la couleur de leurs fleurs. Rustiques, elles poussent facilement. Vous souhaitez tout savoir sur l’ail d’ornement ? En savoir plus

Tout savoir sur le lotus

Tout savoir sur le lotus

Le lotus est une plante aquatique de la famille des Nélumbonacées. Ce lotus est la fleur sacrée dans certaines religions : bouddhisme, et brahmanisme dans lesquelles les divinités sont représentées sur un trône en fleur de lotus. Vous souhaitez tout savoir sur le lotus ? En savoir plus

Quoi faire au potager de fin avril à fin mai ?

Quoi faire au potager de fin avril à fin mai ?

Les floraisons de nombreux arbres et arbustes ne trompent pas : le printemps est bien là et avec lui, des températures plus douces en journée. La météo oscille encore entre soleil et pluie, nous rappelant que c’est une période de transition. Mais alors quoi faire au potager de fin avril à fin mai ? En savoir plus

Quoi faire au jardin de fin mars à fin avril ?

Quoi faire au jardin de fin mars à fin avril ?

Au dehors : par temps chaud et sec, les arrosages doivent se faire régulièrement. Le terrain, le tracé des parterres doivent être prêts. Protégez des gelées tardives les plantes récemment mises en place dehors et qui ne sont pas encore habituées à la pleine terre. Mais alors quoi faire au jardin de fin mars à fin avril ? En savoir plus