Le premier potager

Quelle que soit votre motivation, commencer un potager est un beau projet qui s’avère être plus que valorisant une fois mené à bien. Cependant, le parcours est souvent parsemé d’obstacles et de questionnements. Nous vous accompagnons dans votre démarche et vous donnons les clefs en mains pour que votre premier potager soit une réussite.

Le premier potager : quand commencer

  • Démarrez vos travaux au printemps
  • Renseignez-vous sur la meilleure période de semis et plantation pour chaque légume que vous comptez cultiver

Le premier potager : taille

  • La taille de votre potager dépendra évidemment de la surface disponible
  • Préférez commencer petit pour votre premier essai
  • Commencez avec un maximum de 10m², il sera toujours possible de l’agrandir au fil des années selon vos envies et vos résultats de culture
  • Ne plantez que peu de plants au départ afin de mesure l’ampleur des travaux à effectuer
  • Apprenez graduellement au lieu de dévaster une grande surface dès la première fois

Le premier potager : emplacement

  • Recherchez le meilleur ensoleillement possible
  • Orientez vos parcelles au sud
  • Pensez à la circulation de l’air tout en évitant les vents dominants. L”idéal serait de placer votre potager près d’une petite haie ou d’un muret
  • Évitez les terrains à pente trop forte. Créez votre potager sur un terrain plat ou à légère pente pour éviter les risques de lessivage
  • Inspectez votre terre : une terre trop humide risque d’asphyxier toutes vos racines

Le premier potager : aménagement

Votre potager vous appartient et vous reflète. Vous retrouverez deux types de potager plus bas dans l’article mais gardez à l’esprit que vous pouvez prendre toutes les libertés que vous souhaitez. Rectangle, rond, … vous êtes l’architecte ! Pensez, peu importe la forme finale que votre potager prendra, qu’il faudra laisser des allées ou passe-pieds afin de pouvoir vous déplacer sans marcher sur la terre à cultiver.

Le potager en carrés

Le potager en carré connaît énormément de sucés. Il est esthétique et permet de cultiver en hauteur, ce qui présente un véritable avantage pour le drainage. C’est l’aménagement à préférer si vous avez un sol lourd.

  • Formez des carrés que vous délimiterez à l’aide de planches en bois
  • Un carré fait généralement 1,2 mètre de côté
  • Vous pouvez divisez ce cassé en 9 petits carrés de 40 x 40 cm
  • Choisissez une densité par petit carré

Le potager traditionnel

  • Le potager en rangs est la méthode la plus utilisée pour la culture en pleine terre
  • Produisez sur une même ligne une seule espèce de légumes ou petits fruits
  • Vous pouvez faire évoluer ce potager selon vos envies
  • Assurez-vous de disposer d’assez d’espace avant de vous lancer

Le premier potager : les cultures pour débuter

Certaines cultures sont plus compliquées à réaliser que d’autres en raison de leurs spécificités de semis ou encore de montée. Préférez commencer avec des légumes assez simples le temps de prendre la main :

  • La côte de blette
  • Les salades
  • Les choux
  • Les courges
  • La courgette
  • L’échalote
  • L’épinard
  • Le haricot
  • La pomme de terre
  • Le radis
  • La rhubarbe
  • Les aromates en général
  • Carottes
  • Tomates

Le premier potager : préparer le terrain

Désherbez la zone en paillant en automne ou à la bêche au printemps. Si vous choisissez la deuxième option, décapez sur au moins cinq centimètres de profondeur. Ensuite, il faudra ameublir et décompacter la terre en profondeur, pour celà :

  • Plantez votre fourche-bêche ou grelinette de toute sa longueur dans la terre
  • Réalisez un mouvement de bascule afin de soulever la terre sans la retourner
  • Progressez en reculant sur toute la parcelle afin de ne pas marcher sur la terre que vous venez de décompacter
  • Munissez-vous d’une griffe et cassez les grosses mottes
  • Fertilisez la terre de votre parcelle
  • Ajoutez trois kilos de compost par m²
  • Épandez le compost sur la terre puis intégrez-le superficiellement à la terre avec votre griffe
  • Nivelez et cassez les plus petites mottes avec votre râteau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *