Rotation des cultures au potager

La rotation des cultures au potager, ou assolement, est l’alternance des cultures sur une parcelle, une place, la même culture ne pouvant revenir au même endroit qu’au bout d’un certain temps, en moyenne 3 ans.

Rotation des cultures au potager : Pourquoi cette rotation ?

Chaque espèce potagère a ses préférences en matières d’éléments fertilisants et, cultivée plusieurs années au même endroit, elle finirait par vider la parcelle de cet élément.

De même, chaque espèce développe de façon spécifique certaines maladies ou est sujette à l’attaque par certains parasites.

Là aussi, le fait de maintenant la même espèce au même endroit entraîne une prolifération de la maladie ou des espèces nuisibles.

Enfin, certains légumes auront des besoins élevés en éléments fertilisants, alors que d’autres se contenteront des résidus des cultures précédentes.

Une rotation réfléchie permet ainsi de cultiver au bon moment les bonnes espèces, par rapport à la fertilisation apportée.

Rotation des cultures au potager : Dans la pratique

Dans les planches qui viennent d’être fertilisées, cultivez des espèces gourmandes comme les brocolis, les choux en général, les céléris (raves et branches), les bettes, concombres, poireaux, laitues, épinards, courges, maïs et tomates.

En deuxième année de culture, ces parcelles accueilleront des espèces moins exigeantes, betteraves, carottes, radis, navets.

La troisième année, installez dans la parcelle des légumineuses, fèves, haricots, pois qui vont fixer l’azote de l’air et le restituer au sol par leurs racines.

Vous pouvez aussi y semer d’autres légumineuses qui sont des engrais verts, luzerne ou trèfle, que vous enfouirez ensuite dans la terre.

Si, à la suite d’une culture de légumineuses, vous faites suivre une culture de choix, il se développeront de façon vigoureuse car leur important besoin en azote sera satisfait.

Rotation des cultures au potager : Familles de plantes potagères

Pour procéder avec un peu de méthode, on regroupe les espèces par familles, ayant des besoins et des comportements similaires, mais aussi par type de légumes.

Ainsi, betterave et carotte sont toutes deux des légumes-racines et à ce titre, ont des comportement et des effets similaires sur le sol.

C’est ainsi que l’on distingue :

  • Les légumes fruits, très gourmands et demandant donc un sol riche ; aubergine, courges, courgettes, melon, tomates.
  • Les légumes racines qui, s’enracinant dans le sol, peuvent aller plus loin chercher leur nourriture et seront ainsi moins exigeants sur la richesse de la parcelle ; carotte, fenouil, céleri, radis.
  • Les légumes feuilles sont eux très gourmands en azote ; laitue, épinard, poireaux et toutes les Crucifères, choux, brocoli.

Dans la pratique, on évitera de :

  • Planter deux année de suite au même endroit, des potagères appartenant au même type : légume feuille, légume fruit et légume-racine.
  • Cultiver deux années de suite au même endroit des plantes appartenant à la même famille botanique ; par exemple, ne pas cultiver à la suite pomme de terre et tomates ou aubergines, appartenant toutes à la famille des Solanacées. De même pour les membres de la famille de Brassicacées (navet, chou ou radis) ou des Composées (laitue, cardon).

Vous savez désormais comment mettre en place la rotation des cultures au potager ! Rendez-vous sur notre boutique pour vous équiper afin de la gérer parfaitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *