Comment récolter vos fruits et légumes ?

La récolte bat son plein de juin à septembre, période où la plupart des fruits et légumes arrivent à maturité. Pour beaucoup de jardiniers, c’est l’aboutissement du travail d’une année, et la récompense d’heures de patience. Mais c’est également un moment de convivialité, depuis la cueillette jusqu’à la dégustation. Mais alors comment récolter vos fruits et légumes ?

Il n’est pas toujours facile de dire si un fruit ou un légume est arrivé à maturité, et à plus forte raison d’évaluer le moment opportun pour le récolter.

Par exemple, période de récolte et maturité gustative peuvent ne pas coïncider comme dans le cas des pommes et poires tardives.

De même, la date de récolte d’un légume peut varier, selon qu’on veuille le consommer de suite ou le conserver une fois récolté (cas de l’oignon).

Seule une observation attentive de votre jardin potager, croisée avec votre expérience et les informations d’ouvrages spécialisés, vous renseignera sur le meilleur moment pour récolter.

Comment récolter vos fruits et légumes : Guetter les signes de maturité

  • La grosseur et le changement de texture sont un signe de maturité pour beaucoup de légumes. Vous pouvez en récolter certains au fur et à masure de leur croissance, dès qu’ils ont atteint une taille satisfaisante pour vous (carotte, radis, betterave, chou…). Attention cependant à la tentation de les laisser trop grossir ; vous courez le risque qu’ils ne deviennent ligneux (betterave, haricot), que leur goût s’altère (radis devenant piquants), ou qu’ils ne soient plus consommables (brocolis venant à fleur, salade montant à graine).
  • Dans le cas des tubercules et des bulbes, comme la pomme de terre, l’ail ou l’oignon, c’est le jaunissement complet des parties aériennes de la plante qui signale que le moment de récolter est arrivé. L’ensemble de la culture sera alors déterrée en une seule fois.
  • Pour la plupart des fruits, les tomates ou les poivrons, le degré de maturité est renseigné par une modification de la couleur. Elle est souvent accompagnée d’une fermeté moindre au toucher, le signé irréfutable d’arrivée à maturité, est le fait que l’ensemble fruit / pédoncule se détache facilement de la tige qui le porte.
  • Si par ailleurs, vous observez plusieurs fruits tombés naturellement au sol, il est lus que temps de commencer à récolter les plus mûrs.

Comment récolter vos fruits et légumes : Le meilleur moment pour cueillir

Généralement, on préconise de cueillir le matin, après la rosée ou en fin d’après-midi, lorsque le soleil n’est pas brûlant et la température peu élevée.

La raison est double : question de confort pour le cueilleur, et de conservation des produits récoltés.

Il est aussi conseillé de récolter par temps sec, car l’humidité présente sur l’épiderme risque par la suite, de poser des problèmes de conservation : apparition de taches noires, moisissures, altération du goût, etc.

Comment récolter vos fruits et légumes : De la précision dans les gestes

La récolte des fruits et légumes frais s’effectue manuellement, directement sur pied (la récolte à terre est uniquement pratiquée pour les fruits secs : noisettes, noix ou les châtaignes).

Les gestes doivent être précis et spécifiques car si vous voulez conserver le produit de votre récolte dans des conditions optimales, vous devez éviter lors de sa manipulation, chocs, écrasements, ou blessures de l’épiderme.

  • Pour les produits à court pédoncule, comme les pommes, les poires, les pêches, les prunes ou les tomates : saisissez le fruit dans la paume de la main et imprimez au poignet un léger mouvement de rotation. Le fruit doit se détacher tout seul. Cueillir le fruit avec son pédoncule est important pour garantir une meilleure conservation (cela évite l’entrée de bactéries par la blessure consécutive à l’arrachage du pédoncule).
  • On cueille les fruits et les légumes  long pédoncule (cerises, groseilles, piments, haricot), en les saisissant à l’endroit où le pédoncule s’articule avec la branche. Détachez ensuite le fruit en faisant un mouvement de levier vers le haut.
  • Dans le cas des légumes à pédoncule épais et ligneux (courges, concombres, artichauts…) ou des légumes dont on prélève les parties aériennes (salades, choux, épinards, oseille…), munissez-vous d’un couteau.
  • Enfin, la récolte des légumes racine et tubercules se fait soit par arrachage en tirant sur la tige (betteraves, carottes ou navets), soit en les déterrant à l’aide d’une fourche bêche (pomme de terre,  topinambour).

Vous savez désormais comment récolter vos fruits et légumes ! Dégustez les bien ! Et n’hésitez pas à retrouver sur notre boutique tous les produits pour vous aider à les faire pousser parfaitement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *