Planifier le potager en hiver

Bien plus proche qu’il n’y paraît, le temps du potager est bientôt de retour. À l’arrivée du printemps, c’est la folie ! Il y a tant à faire, à préparer que rien que cette partie du jardin demanderait un travail à temps plein. Pour anticiper et vous organiser, il est profitable de planifier le potager en hiver.

Planifier le potager en hiver : pourquoi

L’hiver offre le temps nécessaire pour pouvoir réfléchir à la structure et aux cultures de votre potager. Se nourrir avec ses propres cultures demande une certaine organisation. Si vous n’habitez pas dans les régions les plus douces de France, vous savez que la période de production de votre potager est assez limitée.

  • Observez la neige au jardin si vous en avez, la terre est plus chaude la où la fonte est plus rapide. Accueillez sur ces parcelles les fruits et légumes les plus nécessiteux en chaleur.
  • Planifiez un découpage avec des espaces différents pour les légumes primeurs, ceux de saison, ceux à stocker et pour les vivaces et plantes aromatiques.

Planifier le potager en hiver : vos goûts

Faites une liste de ce que vous mangerez réellement. C’est votre potager, peu importe les soit disant indispensables et autres, vous n’avez pas besoin de semer tous les fruits et légumes recommandés pour chaque saison. Établissez une liste raisonnable de ce que vous aimez afin de libérer des parcelles pour ce que vous aimeriez découvrir.

Planifier le potager en hiver : calendriers

Une fois la liste établie, préparez un tableau où vous noterez les périodes de semis, de plantations et de récoltes. Au-revoir retards et autres oublis, vous vous assurerez un potager pour toute l’année en prévoyant en amont.

Sachez, pour les débutants, que toutes les variétés d’une même espèce de légume ne se sèment pas de la même manière, n’ont pas les mêmes besoins et n’apprécient pas les mêmes soins.

Planifier le potager en hiver : assolement

Prévoyez un emplacement pour chaque fruit ou légume. C’est votre premier potager ? Alors, vous êtes encore libre de faire comme bon vous semble. Pour les autres, il faudra regarder de plus près les systèmes de rotation. Celles-ci permettent à la terre de se régénérer entre les différentes plantations afin d’éviter les maladies et de répondre aux besoins de chaque végétaux.

  • Appuyez-vous sur les cultures de l’année précédente
  • Établissez un plan d’assolement afin de savoir quelles parcelles nécessiteront un apport en engrais pour potager et plantes aromatiques
  • Passez des légumes fruits aux légumes à graines qui passeront aux légumes à feuilles puis aux légumes racines pour enfin recommencer le cycle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *