Tout savoir sur la rhubarbe

Les rhubarbes cultivées proviennent de plusieurs espèces (et parfois de leurs croisements), toutes originaires de l’Asie et de l’Amérique du Nord. Vous souhaitez tout savoir sur la rhubarbe ?

Ce sont des plantes vivaces à grand développement, à rhizome charnu, qui aiment les terres riches en humus, fraîches et profondes. Feuilles très grandes, portées par de forts et longs pétioles aplatis sur la face supérieure.

Ils constituent la partie comestible de la plante. Fleurs petites, en grappes disposées sur des tiges florales de 1,50 à 3 m.

Tout savoir sur la rhubarbe : Graines

Type : Triangulaires, munies d’une aile sur chaque angle.

Nombre de graines au gramme : Environ 40 à 60 graines.

Temps de levée : La levée s’effectue en 15 à 20 jours sur sol suffisamment réchauffé.

Tout savoir sur la rhubarbe : Particularités de la végétation

La rhubarbe se multiplie par semis mais surtout par division des touffes. La reproduction par graines n’est pas toujours fidèle.

Tout savoir sur la rhubarbe : Sol – Fumure

La rhubarbe demande un sol profond, frais et perméable bien fumé à l’automne précédant la plantation. Elle supporte les expositions mi-ombragées.

Tout savoir sur la rhubarbe : Culture

Multiplication par semis

En août-septembre : Semez en pots, repiquez en godets et placez sous châssis froid pour y passer l’hiver ; mettez en place mars-avril, à 1 mètre de distance, en terre bien fumée de l’automne précédent. Maintenez, pendant tout le cours de la végétation, le sol propre et frais. Supprimez toujours les tiges florales dès qu’elles se présentent, afin de conserver aux touffes toute leur vigueur. Récoltez à partir du printemps de la seconde année. (18 mois après le semis).

En avril-mai : Semez en pépinière, repiquez en pépinière à 25 cm, protégez l’hiver avec de la paille ou des feuilles sèches, mettez en place en mars-avril, l’année suivante, en terre fortement fumée, à 1 m au moins de distance. Même entretien que ci-dessus. Récolte dès le printemps de la seconde année soit 2 ans après le semis.

Multiplication par division de touffes

C’est le procédé de multiplication le plus courant et le plus facile pour l’amateur auquel quelques pieds de rhubarbe suffisent pour la consommation familiale.

Plantez en place, en mars ou octobre, des éclats de souche à 1 m de distance au minimum en tous sens. Entretenez la propreté et la fraîcheur du sol et supprimez les hampes florales qui apparaissent.

Tout savoir sur la rhubarbe : Fertilisation

Apport régulier au printemps d’un engrais complet de type engrais potager à raison de 50 g/m².

Tout savoir sur la rhubarbe : Récolte

Au printemps, de mai à juin, en détachant des touffes les pétioles des feuilles adultes. Lorsque la plantation est jeune, il faut laisser quelques feuilles sur pied pour assurer la croissance de la plante. Une plantation bien entretenue et fertilisée régulièrement peut rester plusieurs années en place.

Tout savoir sur la rhubarbe : Utilisations

Les pétioles de rhubarbe, très appréciées en Angleterre, se consomment cuits avec du sucre. Ils fournissent, en effet, une compote à saveur acidulée qui a quelque analogie avec celle de la pomme.

On en fait aussi des tartes et des confitures. Les propriétés laxatives de ses racines sont utilisées en médecine. Ne pas consommer le limbe des feuilles qui peut se montrer toxique.

Tout savoir sur la rhubarbe : Variétés

Rhubarbe Queen Victoria : Pétiole très longs et très gros, rouges, de bonne qualité ; feuilles très chiffonnées et ondulées sur les bords, vert assez foncé.

Une pensée sur “Tout savoir sur la rhubarbe”

  1. Bonjour, je cultive la rhubarbe depuis une quarantaine d’années et fait avec les tiges une très bonne confiture. Il faut savoir aussi en plus de ce qu’il est dit qu’elle n’est pas conseillée voire interdite aux individus qui ont des problème rénaux au même titre que l’oseille.
    On fait aussi comme les anglais de très bonnes tartes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *