Comment créer un massif de plantes aromatiques ?

Usez à profusion des aromatiques au jardin, au bord des massifs où elles feront fuir de nombreux prédateurs, à proximité de la maison dont elles éloigneront aussi les insectes. Mais vous pouvez aussi leur dédier un massif, dans l’esprit des jardins simples du Moyen âge. Alors comment créer un massif de plantes aromatiques ?

Jardins d’herbes aromatiques et de plantes médicinales, on l’appelait au Moyen âge Herbularius ou jardin de simples. Il revêtait alors une grande importance puisqu’il permettait de soigner de nombreuses affections.

L’herbularius était organisé en carrés regroupant des plantes aux vertus similaires. Ainsi il y avait un carré de plantes réputées lutter contre la fièvre.

Charlemagne fut à l’origine d’un édit célèbre le Capitulaire de Villis, qui donnait la liste des plantes, potagères et aromatiques, devant absolument être cultivées dans les jardins des abbayes.

Y figuraient entre autres sauge, cumin, romarin, anis, persil, aneth, sarriette, menthe, ciboulette, cerfeuil, coriandre…

Comment créer un massif de plantes aromatiques : Implantation

Une petite parcelle de 2m² suffit à créer un petit massif d’aromatiques.

Choisir un emplacement ensoleillé, afin de stimuler la production des huiles essentielles responsables de leur arôme.

Ce massif sera assez proche de la maison, d’accès facile et praticable, même par temps pluvieux.

Comment créer un massif de plantes aromatiques : Sol

La plupart des plantes aromatiques affectionnent les sols meubles et bien drainés, avec un pH neutre à légèrement alcalin.

Si le sol est lourd, le travailler pour l’ameublir en y mélangeant sable et cailloux assez gros, afin d’améliorer la circulation de l’eau.

Les plantes aromatiques étant d’un caractère plutôt frugal, un apport annuel de bon compost suffira à leur alimentation.

Comment créer un massif de plantes aromatiques : Choix des espèces et aménagement

Les plantes aromatiques offrent une grande diversité de feuillages, de textures et de formes.

Il est possible, avec ces seules plantes, de composer un massif utilitaire, mais aussi agréable à l’œil ; de nombreuses espèces ont en outre un feuillage persistant, permettant ainsi de prolonger l’intérêt du massif en hiver.

Certaines aromatiques, comme la menthe, sont envahissantes et il vaut mieux les cultiver en pots.

Une profusion de senteurs

Cette sélection de plantes aromatiques forme aussi un joli massif :

  1. Lavande
  2. Santoline
  3. Ciboulette
  4. Thym
  5. Romarin
  6. Sauge
  7. Angélique
  8. Estragon
  9. Basilic
  10. Persil

Disposez les plantes en tenant compte des hautes respectives : certaines comme le thym ont un port rampant, d’autres dépassent facilement 1m ; c’est le cas de l’angélique ou du fenouil. Entre ces deux extrêmes, toutes les dimensions existent.

Eviter de regrouper toutes les annuelles au même endroit. Le massif aurait triste mine en fin de saison. Les répartir plutôt entre des espèces persistantes.

Piquer à côté de chaque pied une petite étiquette, précisant le nom de l’espèce.

Pincer l’extrémité des tiges pour encourager la ramification, et supprimer les hampes florales, sauf chez les variétés cultivées pour leurs graines (carvi, aneth, coriandre ou fenouil) ; arroser régulièrement les espèces qui demandent un sol plus frais : menthe, cerfeuil ou basilic.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *