Comment entretenir vos arbres fruitiers ?

Pour des arbres fruitiers en bonne santé, des fruits sains et généreux, quelques gestes d’entretien sont à effectuer aux différentes saisons : traitement d’hiver, palissage en vert, récolte… Alors comment entretenir vos arbres fruitiers ?

Comment entretenir vos arbres fruitiers : Labour d’automne-hiver et fumure

Après la récolte, le sol est soigneusement labouré à l’aplomb des branches. Prenez soin d’enlever, si vous en trouvez, les racines de mauvaises herbes (chiendient, liseron, etc…). Ce labour peut être effectué en automne ou au cours de l’hiver.

C’est l’occasion d’enfouir un engrais complet, dont la partie azotée sera faible ou à décomposition lente.

Comment entretenir vos arbres fruitiers : Traitements d’hiver

L’écorce des branches et du tronc des arbres peut être le refuge de nombreux parasites ou, pour le moins, abriter œufs, larves ou spores de champignons. Elle peut aussi se couvrir de mousses ou de lichens inesthétiques.

Les traitements d’hiver, blanc arboricole, sont indispensables pour débarrasser vos arbres de ces hôtes indésirables et leur donner un aspect net et sain. Ne traitez pas par temps de gel ou si la pluie menace.

Comment entretenir vos arbres fruitiers : Conseils généraux pour la taille

Que ce soit la taille de formation ou de fructification, il s’agit presque toujours d’une opération à effectuer au cours de l’hiver, en dehors des périodes de gel. Vous pouvez tailler durent tout l’hiver le pommier et le poirier, mais pour le pêcher et la vigne en particulier, les yeux sont mieux différenciés en fin d’hiver et la taille donc plus facile.

N’attendez pourtant pas trop pour la vigne : lorsque la sève commence à circuler, elle s’écoule par les plaies de taille (les fameux “pleurs” de la vigne) ce qui risque de fatiguer la plante.

Opérez avec un sécateur bien aiguisé, la lame placée du côté du rameau restant sur l’arbre. Si vous êtes amenés à couper une branche relativement grosse, utilisez le sécateur de force. Si vous vous servez d’une scie égoïne, pensez à “parer” la plaie à la serpette. Dans tous les cas de plaie importante, n’oubliez pas d’y étaler du mastic à cicatriser.

La coupe est effectuée 1 cm au-dessus d’un œil (2 cm pour la vigne), inclinée à l’opposé de celui-ci. Ayez en mémoire que la future branche prendra la direction indiquée par cet œil : tenez-en également compte lors de la formation des arbres tiges, des gobelets et des fuseaux pour une bonne répartition des branches.

Comment entretenir vos arbres fruitiers : Ébourgeonnement

C’est la suppression des pousses provoquées par une taille mais qui ne sont pas utiles à la formation ou à la fructification. Cette opération est effectuée vers le mois de mai, à l’aide du greffoir.

Comment entretenir vos arbres fruitiers : Éclaircissage des fruits

Lorsqu’ils sont très fertiles, les arbres ont tendance à produire beaucoup plus de fruits qu’ils ne peuvent en nourrir et ceux-ci restent petits.

L’éclaircissage y remédie, en éliminant les fruits en surnombre, de façon à permettre aux autres de grossier davantage. Ne laissez que 6 à 10 poires, pommes ou pêches par mètre courant de branche charpentière et votre récolte y gagnera en qualité.

Attendez cependant pour opérer, que ce soit produite la chute naturelle qui survient généralement en mai-juin et par laquelle l’arbre se déleste lui-même d’une partie des fruits excédentaires.

De la même façon, le ciselage des grappes de raisin permet d’obtenir des grains plus gros.

Comment entretenir vos arbres fruitiers : Ensachage des fruits

Sur poiriers et pommiers, cette opération consiste à enfermer individuellement chaque fruit, alors que celui-ci n’a encore que la taille d’une noisette, dans un sac de papier kraft à l’intérieur duquel il grossit.

Cette pratique permet d’obtenir des fruits plus gros, à l’épiderme plus fin et de les mettre à l’abri des maladies (tavelure, monilia) ainsi que des insectes parasites (ver des fruits, guêpes, etc…).

L’ensachage protège encore les fruits de la grêle et des chocs au moment de la récolte.

Toutefois, demeurant à mi-ombre, les fruits restent de couleur vert pâle, il est nécessaire de déchirer un côté du sac et de l’entrebâiller 15 jours avant la cueillette, pour les faire colorer.

Le col du sac est pourvu d’un élastique qui assure sa fixation en resserrant l’ouverture. Faites en sorte que cette attache se trouve fixée à l’extrémité de la branche supportant le fruit et non sur le pédicelle de celui-ci.

Un traitement anticryptogamique doit précéder l’ensachage, afin de ne pas enfermer des germes de maladies qui évolueraient impunément à l’abri du sac.

Si vous avez le temps de le pratiquer, l’ensachage est vivement recommandable, car il vous garantit des fruits de qualité et d’aspect impeccables.

Comment entretenir vos arbres fruitiers : Pincement

Certains rameaux encore herbacés, un peu trop vigoureux, ont intérêt à être freinés dans leur croissance. Il suffit pour cela de les couper au sécateur au-dessus de 5 ou 6 feuilles.

La sève est ainsi refoulée vers les yeux de la base et ce mouvement de sève provoque une nouvelle pousse à partir de l’œil supérieur. Sur celle-ci, un second pincement est effectué, à 2 feuilles seulement.

Comment entretenir vos arbres fruitiers : Palissage en vert

Au cours de l’été, toutes les formes palissées doivent être suivies afin d’assurer le palissage des prolongements, au fur et à mesure de leur croissance, alors qu’ils sont encore suffisamment souples pour prendre la direction voulue.

Le raphia, utilisé autrefois, est de plus en plus remplacé par les liens en plastique. Ceux-ci demandent toutefois à être surveillés et parfois relâchés un peu, par la suite, pour éviter l’étranglement des rameaux.

Comment entretenir vos arbres fruitiers : Récolte des pommes et des poires d’hiver

La cueillette des fruits d’été intervient au fur et à mesure de leur maturité. En ce qui concerne les variétés de poires et de pommes destinées à la conservation pendant l’hiver, leur récolte s’effectue le plus tard possible, généralement vers le 15 octobre, et en tous cas avant les gelées. Les fruits risquent en effet de se rider s’ils sont cueillis trop tôt.

Comment entretenir vos arbres fruitiers : Conservation des fruits

Détachés de l’arbre avec précaution, les fruits sont disposés au fruitier, par variétés séparées pour une surveillance plus efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *