Comment planter vos arbres fruitiers ?

Avant de planter vos arbres fruitiers, il est important de bien prendre en compte la préparation du sol à faire au préalable ainsi que les différentes méthodes de mise en place selon la formation que vous souhaitez réaliser. Mais alors comment planter vos arbres fruitiers ?

Comment planter vos arbres fruitiers : Préparation du sol

Creuser plusieurs semaines à l’avance, des trous de 1 m x 1 m.

Mettre de côté les 30 premiers centimètres de terre ; s’il est de bonne qualité, le sous-sol est extrait jusqu’à 50-60 cm de profondeur, puis remis en place mélangé à du fumier ou de l’engrais de fond.

Rajouter ensuite la terre superficielle mise de côté, additionnée de tourbe qui facilitera ultérieurement l’émission du chevelu racinaire.

S’il est de mauvaise qualité, on remplacera purement la terre jusqu’à 70-80 cm de profondeur par une bonne terre de jardin.

Comment planter vos arbres fruitiers : Taille de formation

Hormis les scions d’un an, les arbres vendus en pépinière ont subi un début de formation incomplète qui doit être prolongée dans votre jardin.

Comment planter vos arbres fruitiers : Taille du prolongement

Le prolongement est le rameau formé dans l’année à l’extrémité d’une charpentières. Sa taille est essentielle dans la formation. Cas du cordon horizontal :

  • Le scion a été coudé, sa partie horizontale, qui est la charpentière va se garnir de coursonnes qui vont porter les fleurs, et donc les fruits.
  • Selon la longueur à laquelle on taille le prolongement, on obtient un certain nombre de coursonnes sur cette longueur, selon les espèces fruitières : une tous les 12-15 cm sur poirier, pommier, cerisier, abricotier, une tous les 15-20 cm sur pêcher et tous les 20-20 cm sur vigne.
  • Lors de la taille, en hiver, s’il ne s’est pas formé assez de coursonnes au cours de l’année précédente sur le segment précédent le prolongement, celui-ci est taillé très court, après le premier œil situé à la face inférieure de la branche. C’est la taille de renforcement.
  • Au contraire, s’il y a assez de coursonnes, le prolongement est taillé à une longueur de 30 à 50 cm, selon la vigueur du sujet.

Comment planter vos arbres fruitiers : Arbre sur tige

La greffe de tête provoque le développement de 3 à 5 branches qui sont taillées à 25-30 cm de leur départ, et à 1 cm au-dessus d’un œil dirigé vers l’extérieur.

On obtient alors 6 à 10 branches charpentières dont les prolongements sont taillés selon le principe énoncé plus haut, mais avec moins de rigueur car il s’agit d’une forme non palissée ; ils sont réduits d’un tiers ou de la moitié chaque hiver.

Coupez toujours à 1 cm au-dessus d’un œil extérieur pour éviter le départ des pousses vers l’intérieur de l’arbre.

Les autres rameaux sont raccourcis pour ne pas concurrencer les prolongements. Ceux qui se dirigent vers l’intérieur sont carrément supprimés.

Les branches, lorsqu’elles sont bien réparties, donnent à la tête de votre arbre la forme d’un gobelet. Convenablement taillées, elles prennent leur force progressivement et se garnissent de coursonnes, assurant à l’arbre une grande longévité et une production abondante.

L’air et la lumière, en pénétrant largement à l’intérieur de la cime, concourent à la qualité et à la belle couleur des fruits.

Comment planter vos arbres fruitiers : Fuseau

La charpente du fuseau est constituée par un axe vertical sur lequel sont insérées des branches charpentières inclinées à 45° et régulièrement espacées entre elles d’une douzaine de centimètres.

La longueur laissée à ces branches décroît régulièrement de la base au sommet, afin de préserver l’équilibre de la répartition de la sève.

Lorsque la formation est achevée, le diamètre de la base du fuseau est d’environ le 1/5 de sa hauteur (généralement 50 à 60 cm pour 2,50 à 3 m).

Pour obtenir un fuseau bien formé :

  1. Élevez progressivement la tige centrale par étages successifs de 6 à 7 branches (la supérieure constituant le prolongement de l’axe), mais n’établissez un nouveau palier que si les charpentières inférieures sont assez fortes. Dans le cas contraire, procédez à une taille de renforcement.
  2. Taillez toujours les charpentières sur un œil extérieur afin que les branches aient tendance à s’écarter de l’axe.
  3. Veillez à ce que les charpentières voisines du sommet ne “s’emballent” pas sous l’afflux de sève, en les taillant très sévèrement chaque année.

Le fuseau convient surtout au poirier qui présente naturellement une végétation érigée.

Comment planter vos arbres fruitiers : Palmette

La taille de formation est identique pour les différentes palmettes, chaque prolongement étant taillé selon le principe indiqué. Les branches charpentières étant verticales, le prolongement doit être taillé plus court que pour un cordon horizontal.

De même, pour une palmette Verrier, les branches du centre, au cours de la formation, sont maintenues plus courtes que les extérieures.

Les prolongement est toujours taillé 1 cm au-dessus d’un œil situé sur le devant afin que la plaie de taille ne soit pas visible. Il est palissé dès qu’il atteint 10 à 15 cm.

Comment planter vos arbres fruitiers : Gobelet

Reportez-vous aux indications données pour l’arbre tige, dont la tête est formé selon le principe du gobelet.

Toutefois, il s’agit ici d’une forme basse et plus limitée dans son volume, qui doit être bien pourvue de coursonnes. Elle nécessite donc une taille de formation plus stricte.

Comment planter vos arbres fruitiers : Cordon horizontal

Les explications données pour la taille du prolongement sont suffisantes pour conduire la formation d’un cordon horizontal. Bien retenir toutefois que le rameau doit être sectionné 1 cm après un œil dirigé vers le sol.

Vous savez désormais comment planter vos arbres fruitiers ! Retrouvez sur Jardinet.fr l’équipement nécessaire pour sa réalisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *