Tout savoir sur le navet

Cultivé en annuel comme légume, le navet prospère bien sous climat humide, en sol léger, frais, bien fumé. C’est une plante basse à feuilles arrondies, parsemées de poils raides, à racines charnue ronde, plus ou moins aplatie ou allongée. La tige florale ramifiée, haute de 65 cm, porte de nombreuses fleurs jaunâtres. Vous souhaitez tout savoir sur le navet ?

Tout savoir sur le navet : Graines

Type de graines : Sphériques, brun rougeâtre.

Nombre de graines au gramme : 450 à 750 au gramme. Il faut environ 0,25 g pour ensemencer 1 m² en ligne et 0,3 à 0,4 g pour un semis à la volée.

Temps de levée : La levée s’effectue en 8 à 10 jours selon l’époque du semis.

Rendement : Le rendement au m² en pleine terre varie de 2 à 3 kg de racines selon les variétés et l’époque du semis.

Tout savoir sur le navet : Sol – Fumure

La plupart des sols frais bien drainés conviennent au navet. Il ne donne de mauvais résultats qu’en terrains secs et trop calcaires car, se développant mal, il devient fibreux.

Le navet succédant souvent à une plante ayant reçu une abondante fumure, profite des éléments fertilisants non utilisés par la première culture.

Cependant, et surtout pour les variétés de conservation, il est nécessaire d’apporter en complément avant le semis un engrais de fond à raison de 100 grammes au m².

Tout savoir sur le navet : Culture

Durée de la culture : Environ 2 mois pour les cultures de printemps et d’automne et 3 mois pour celles destinées à la conservation d’hiver.

Sous abri chauffé pour récolte printanière (avril-mai)

Semez clair, fin janvier début février, en lignes distantes de 15 à 20 cm ou à la volée. Éclaircissez si le semis a été trop dru. Aérez le plus possible et maintenez le sol frais pour éviter une montée à graines prématurée.

En pleine terre

  1. Pour récolte de fin de printemps et début d’été : Semez clair, de mars à début mai, en terrain frais, à mi-ombre, en lignes distantes de 15 à 20 cm, à la volée ou, mieux, pratiquez le semis dispersé sur rang large. Éclaircissez à 10-12 cm et arrosez pour maintenir le sol humide en permanence.
  2. Pour récolte d’automne et conservation hivernale : Semez en juillet-août, en place, en lignes distantes de 15 à 20 cm à la volée ou sur rang large. Maintenez le sol propre (binage) et frais (arrosage).
  3. Récolte de fin d’automne : En semant en septembre, il est possible de récolter, avant les froids, de petits navets rappelant les navets primeurs de printemps. Ils sont à consommer rapidement.

Tout savoir sur le navet : Récolte

Pour les cultures sous abri chauffé, la récolte commence en avril-mai avant complet développement des racines. Les navets arrachés libèrent de la place au profit de ceux qui restent.

  • Pour les cultures en pleine terre, avec semis de mars à fin mai, la récolte s’effectue progressivement comme pour les navets primeurs et commence environ 2 mois après le semis.
  • Pour les cultures en pleine terre, avec semis en juillet-août, la récolte s’échelonne de septembre à novembre. Les navets destinés à être conservés sont arrachés à maturité par temps sec, nettoyés de la terre qui peut y adhérer et décolletés, c’est-à-dire débarrassés de leurs feuilles et de leur collet. Ils sont rentrés en cave, après ressuyage, pour y être conservés en silo comme les carottes.

Tout savoir sur le navet : Utilisation

Les navets se consomment cuits, dans les soupes, ragoûts, sautés et en purée. En Alsace, ils sont parfois hachés, soumis à une fermentation et traités comme la véritable choucroute, sous le nom de “sourièbe”. Le navet jaune Boule d’or est particulièrement prisé pour cette préparation. Sa chair légèrement sucrée permet d’obtenir un produit d’excellente qualité.

Les jaunes pousses, qui peuvent se développer lors du stockage en cave, constituent un mets délicat qui se prépare cuit ou en salade.

Tout savoir sur le navet : Variétés

Navets ronds aplatis ou globes

De Milan rouge : racine moyenne, aplatie, blanche à collet rouge violacé, de formation rapide.

Stanis : navet rond. Amélioration du type Nancy. Coloration plus vive du collet violet sur un blanc plus nacré. Plus précoce que le Nancy, sa chair ferme est d’excellente qualité. Variété “plastique” convenant aux semis de printemps et d’été.

Rave d’Auverge : grosse racine aplatie à collet rouge ; très bon rendement.

Jaune Boule d’or : racine sphérique, jaune vif, très lisse. Chair ferme colorée de jaune, de saveur sucrée particulière. Bonne conservation hivernale.

Navets demi-longs

A forcer nantais race Candia : amélioration du navet Nantais. Racine cylindrique obtuse, blanche. Précoce. A utiliser surtout pour culture hâtée.

Demi-long de Croissy : racine cylindrique, demi-longue, volumineuse, très blanche. Résistant à la chaleur. Ne creuse pas. Excellente race pour culture de pleine saison.

Des Vertus Marteau : racine blanche, renflée à la partie inférieure, obtuse. Se consomme avant d’être trop gros.

Blanc dur d’hiver : racine conique, lisse. Collet enterré. Résiste au froid. Indiqué pour semis tardif.

Une pensée sur “Tout savoir sur le navet”

  1. Merci pour toutes ces explications !! Auriez vous des informations sur le navet d’Orret ? (Orret petit village de Côte d’Or qui autrefois était la capitale du navet….).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *