Quoi faire au potager de novembre à mi-février ?

C’est l’hiver, la période de l’année durant laquelle les températures sont les plus basses et où le soleil se couche le plus tôt. Le solstice d’hiver, généralement le 21 ou 22 décembre, marque la journée la plus courte de l’année. Les nuits sont froides, il gèle souvent en dehors de régions du midi, mais il y a toujours quelques journées ensoleillées, bien agréables en cas de travaux de jardinage. Mais alors quoi faire au potager de novembre à mi-février ?

Les plantes fragiles doivent être abritées du vent du nord, qui amène de l’air froid.

La plupart des cultures indiquées ci-après sont réalisables à partir du début de l’année si vous possédez des tunnels en plastique chauffés ou des châssis avec des paillassons, surtout la nuit.

A partir de -5°C, superposez deux paillassons ou utilisez un plastique à bulles sur plusieurs épaisseurs.

Utilisez, si possible, de l’eau à la même température que le sol chauffé pour les arrosages.

Aérez en journée en ouvrant les châssis du côté opposé au vent, lorsque la température le permet.

Quoi faire au potager de novembre à mi-février : Semez en place ou sous abri et en sol chauffé

  • Carottes : variétés courtes et demi-longues à forcer pour une récolte en mars-avril. Ajoutez au semis quelques graines de radis à forcer qui seront récoltés le premier mois.
  • Cerfeuil, Choux-fleurs : semez-les pour repiquer en sol chauffé en février, et planter en mars-avril.
  • Laitues pommées de printemps et melons : semez en godets de 3 à 4 graines et enterrés dans un sol à 20-25°C. Vous ne conserverez que le meilleur plant.
  • Navets : Semez et aérez le plus possible.
  • Poireaux : semez-les de façon peu dense, mélangés à un semis de carottes pour une mise en place en mars-avril.
  • Radis : semez à la volée parmi d’autres cultures. Variétés à forcer très hâtives pour châssis.

Quoi faire au potager de novembre à mi-février : Plantez sous abri et en sol chauffé

  • Chicorée witloof (endive) : forcez les racines que vous avez semées en fin de printemps (technique sans couverture de terre).
  • Choux-fleurs : plantez les plants issus de vos semis de septembre. Enlevez progressivement les abris dès avril ou aérez fortement.
  • Laitues pommées de printemps : plantez une partie des plants abrités sous tunnel en octobre.

Quoi faire au potager de novembre à mi-février : Travaux divers sous abri

  • Pissenlit : recouvrez les plants de 10 cm de terre pour les faire blanchir.

Quoi faire au potager de novembre à mi-février : Hivernage des récoltes

  • Légumes racines : paillez-les pour faciliter leur arrachage par temps de gel. Utilisez des feuilles de plastique à bulles, des feuilles mortes, des fougères sèches ou de la paille.

    En terrain léger et pas trop humide en hiver, un lit de 10 cm de feuilles mortes recouvert d’un lit de tourbe suffira pour préserver au mieux leurs qualités culinaires.

    Attention à l’excès d’humidité et, chaque fois que le temps le permet, découvrez les cultures protégées pour les assainir en les aérant.

    Si ces conditions propices ne sont pas remplies, envisagez la conservation en silo ou en cave.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *