Quoi faire au potager de fin mars à fin avril ?

Quoi faire au potager de fin mars à fin avril ?

Cette période marque la fin de la saison hivernale, cependant le froid et les gelées nous menacent encore, d’autant plus que c’est une saison relativement humide. Les cultures peuvent commencer en plein air pour certaines espèces, ou sous abri pour d’autres. Mais alors quoi faire au potager de fin mars à fin avril ? En savoir plus

Tout savoir sur le haricot

Tout savoir sur le haricot

Le haricot est originaire du continent américain : c’est Christophe Colomb qui le découvrit à Cuba. En Europe, son introduction tarde un peu car il pâtit de sa réputation à provoquer des flatulences par rapports aux autres légumes secs. Vous souhaitez tout savoir sur le haricot ? En savoir plus

Tout savoir sur la tomate

Tout savoir sur la tomate

Plante ramifiée à grosses tiges verdâtres, sarmenteuses. La plupart des variétés réclament l’appui de tuteurs. Cependant, de nouveaux types à faible développement peuvent être cultivés non tuteurés à plat sur le sol. Vous souhaitez tout savoir sur la tomate ? En savoir plus

Quoi faire au potager de mi-février à fin mars ?

Quoi faire au potager de mi-février à fin mars ?

Le printemps approche à grands pas, et les journées s’allongent petit à petit mais il ne faut pas oublier que c’est encore l’hiver. Des journées plus douces viennent parfois interrompre les longues périodes de froid, et bien que les températures puissent remonter ponctuellement, c’est une période de l’année marquée par les gelées. Mais alors quoi faire au potager de mi-février à fin mars ? En savoir plus

Tout savoir sur la laitue

Tout savoir sur la laitue

La laitue occupe une place importante dans la plupart des jardins. De culture facile, c’est une plante annuelle dont certaines variétés, semées à l’automne, peuvent être cultivées comme bisannuelles. Vous souhaitez tout savoir sur la laitue ? En savoir plus

Tout savoir sur l’asperge

Tout savoir sur l'asperge

L’asperge est vivace par sa souche souterraine appelée “griffe”, d’où naissent chaque année des pousses vigoureuses nommées “turions”. En conditions naturelles de croissance, ces derniers se développent rapidement pour atteindre jusqu’à 1,50 m de hauteur. Ils portent un feuillage abondant,  En savoir plus

Tout savoir sur la tétragone cornue

Tout savoir sur la tétragone cornue

Plante basse à tiges étalées et ramifiées longues de 60 cm à 1 m, garnies de feuilles nombreuses, épaisses et charnues. Fleurs petites et verdâtres. Fruit cornu, dur et lignifie. La tétragone remplace avantageusement l’épinard pendant les mois les plus chauds dans les terrains secs et arides où celui-ci réussit mal. Elle ne craint ni la chaleur, ni la sécheresse.  En savoir plus

Tout savoir sur la scorsonère (salsifis noir)

Tout savoir sur la scorsonère

Plante potagère, cultivée pour sa racine alimentaire que l’on consomme comme le salsifis. Souvent confondue avec ce dernier, la scorsonère (ou salsifis noir) s’en distingue cependant par sa racine à écorce noire, ses feuilles plus larges et ses fleurs jaunes. Elle est cultivée comme plante annuelle ou bisanuelle. Vous souhaitez tout savoir sur la scorsonère ? En savoir plus

Tout savoir sur l’igname de Chine

Tout savoir sur l'igname de Chine

Plante rustique introduite en France en 1848, dont les tiges herbacées, lisses, peuvent atteindre 2 à 3 mètres de long. Feuilles vert foncé, luisantes à la face supérieure. Petites fleurs en grappe, ordinairement stériles. Il se développe parfois à leur place, à l’aisselle des feuilles, des petites bulbilles qui peuvent servir pour la multiplication de la plante ;  En savoir plus

Tout savoir sur la poirée ou bette

Tout savoir sur la poirée ou bette

Plante très voisine de la betterave, chez qui la culture développa les feuilles et les pétioles connus sous le nom de “cardes”, laissant par contre la racine peu charnue et ramifiée. Vous souhaitez tout savoir sur la poirée ou bette ? En savoir plus