Lutter contre les pucerons au jardin

Les pucerons et les acariens occasionneront des dégâts sur vos plantes. Pour y remédier, vous pouvez utiliser des répulsifs naturels. L’eau, l’ail ou encore la régulation de la température sont des facteurs qui repousseront ces insectes nuisibles. Continuez pour tout savoir sur comment lutter contre les pucerons au jardin. 

Lutter contre les pucerons au jardin : le matériel

Pour pulvériser vos solutions de traitement et en fonction des surfaces à traiter, vous aurez besoin d’un petit flacon pompe à main ou d’un pulvérisateur à pression, de taille plus ou moins importante. 

  • Une fois utilisé, rincez bien les pulvérisateurs. 
  • Les solutions préparées ne se conservent pas, vous devrez donc les renouveler pour une nouvelle utilisation. 
  • Attention, ne les jetez pas dans les égouts !

Lutter contre les pucerons au jardin : détecter leur présence

Les pucerons sont des insectes très petits. Ils sont donc peu visibles et ne sont pas toujours détectables, sauf en cas d’invasion importante. 

Mais cependant, les fourmis pourront vous aider ! Et oui, dans le cas ou vous constaterez une présence de fourmis trop importante, c’est le moment pour vous de regarder de plus près et notamment au creux des feuilles. Vous y trouverez sûrement des pucerons. 

Dans d’autres cas, des feuilles qui commencent à jaunir ou à se dessécher peuvent être à l’origine de pucerons. 

Lutter contre les pucerons au jardin : prévenir leur apparition

Pour prévenir l’apparition des pucerons, vous pouvez suivre un certain nombres de conseils. 

  • Maintenez vos plantes en bonne santé. 
  • Évitez d’utiliser en trop grande quantité de l’engrais chimique. Son utilisation favorise l’apparition des pucerons. 
  • À la fin de l’hiver, enduisez le tronc des arbres fruitiers ou autres arbustes d’un peu de glu, sur 10 cm de large environ. 
  • Favorisez la présence de prédateurs naturels des pucerons, comme les coccinelles ou encore les guêpes. 
  • Pour éloigner les pucerons, vous pouvez planter des plantes telles que la lavande, la menthe, ou encore la sarriette. Ces dernières ont pour réputation d’éloigner les pucerons. 

Lutter contre les pucerons au jardin : quel traitement choisir ? 

Pour traiter les invasions des pucerons vous avez diverses possibilités. Cependant, nous vous conseillons de privilégier les traitements non-toxiques qui respectent l’environnement. 

  • Pour être efficace, vous devez appliquer ces traitements le plus tôt possible. L’attaque de pucerons ne doit pas être trop développées. 
  • Pour plus d’efficacité, vous pouvez aussi associer les différents traitements ensemble. Cela permettra d’additionner les effets. 

Pour un traitement non toxique : 

  • Une fois après avoir éliminé les fourmis, introduisez dans les colonies de pucerons des coccinelles ou leurs larves. 
  • Pulvérisez du purin d’ortie ou de rue. Vous pouvez en trouver à la vente dans le commerce. 
  • Pour une petite surface à traiter, pulvérisez de l’eau savonneuse. Pour se faire : diluez une cuillère à soupe de savon noir liquide avec une cuillère à soupe d’huile végétale, le tout, dans de l’eau tiède. 

Si vous souhaitez repousser vos pucerons à l’aide d’un traitement avec des insecticides chimiques, il est important de respecter ces trois règles. 

  • Limitez au maximum leur utilisation. 
  • Évitez de les utiliser en période de floraison de la plante car vous risquez de tuer les abeilles et autres insectes. 
  • Toxiques pour l’homme, ils mettent aussi beaucoup de temps à s’éliminer. 

Pour se faire : 

  • Si les pucerons sont très visibles, optez pour un insecticide de contact. Si, à l’inverse, ces derniers sont cachés sous des feuilles, privilégiez un insecticide systémique. 
  • Évitez d’utiliser des insecticides polyvalents. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *