Qu’est-ce que le compostage ?

Le compost est un fertilisant naturel que vous pourrez en recyclant vos déchets organiques. Il vous offre de nombreux avantages, en vous permettant d’augmenter la fertilité de vos cultures de manière écologique et économique. Mais alors, qu’est-ce que le compostage ? 

Qu’est-ce que le compostage : Le principe de fonctionnement

Le compostage suit trois principes important à bien respecter : mélanger, aérer et humidifier.

La première étape consiste à parfaitement mélanger les différents déchets que vous intégrerez dans votre composteur. En effet, pour une efficacité optimale il faudra que :

  • Vos déchets asséchés (feuilles mortes, paille…) se mélangent bien avec des ordures humidifiées (gazon, herbe mouillé…).
  • Les différentes couches organiques ne soient pas au-dessus des vingt centimètres d’épaisseur.
  • Vous mélangiez le contenu de votre composteur au moins deux fois par semaine pendant les deux premiers mois d’utilisation.

Ensuite, vous devrez vous assurer une aération optimale, car l’oxygène est un élément indispensable au développement des organismes qui transformeront vos déchets en compost.

Et enfin, il vous faudra apporter suffisamment d’humidité, afin de permettre également le développement des organismes en charge de la création du compost (attention cependant à ne pas trop humidifier, car cela peut entraîner un manque d’oxygénation).

Qu’est-ce que le compostage : Les différents procédés

Comme expliqué précédemment, le compost se créé donc tout à fait naturellement à l’aide d’organismes qui transforment vos déchets.

Voici les différentes techniques qui permettent d’en créer :

Le bac à compost

Particulièrement apprécié pour de petites surfaces, il vous permettra par un fonctionnement simpliste dû à sa protection d’avoir une composition homogène de votre compost.

Le composteur rotatif

Il offre également la possibilité d’avoir une production de compost bien homogène, et assure une bonne aération ainsi qu’un bon mélange de vos déchets. Il offre également l’avantage de produire plus rapidement votre compost (deux mois maximum) et de limiter les odeurs nauséabondes.

Le lombricompostage

Une solution plus adaptée à la vie en ville et en appartement, car il n’y a pas d’odeurs. Vos déchets seront mangés par des vers, qui fabriqueront le compost via leurs déjections.

Le compost en tas

Certainement celui que l’on connaît le plus. Il est souvent installé dans le fond de votre jardin et est particulièrement apprécié par ceux qui possèdent de grandes surfaces. Cette solution est bien entendu très économique, elle vous permettra d’offrir une humidité et une aération optimale à votre compost, mais vous demandera de mélanger régulièrement vos déchets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *