Les fruits en septembre

Entre plantations et récoltes, on ne sait plus ou donner de la tête ! Continuez pour tout savoir sur les fruits en septembre.

Les fruits en septembre : on plante quoi ? 

En septembre, au verger, c’est le moment de réaliser vos plantations en conteneurs. 

Et notamment, celle des kiwis ! Mais encore faut-il savoir s’y prendre…

Pour commencer, vous aurez besoin d’une tonnelle ou d’un treillage, de liens, d’une bêche sans oublier les protections hivernales. 

  • Plantez les kiwis à la mi-ombre. 
  • Apportez une fumure à chaque pied, tous les automne, car la plante épuise le sol. 
  • Installez un treillage le long d’un mur et fixez solidement l’arbuste. 
  • Vous pouvez, si vous préférez, le faire grimper sur une tonnelle ou sur une pergola solide. 
  • Faites un trou sur au moins 50cm de profondeur. 
  • Ajoutez un engrais organique décomposé. 
  • Espacez les pieds de 4 à 6 cm le long d’un mur. 
  • Installez les pieds de kiwis, remplissez de terre et tassez. 
  • Arrosez de manière abondante. 
  • Protégez les pieds de kiwis à l’aide d’un voile de protection et d’un manchon de paille. 

Et voilà, soyez patients, vos kiwis n’apparaîtront qu’au bout de 2 à 3 ans !

En générale, les kiwis se récoltent d’octobre à novembre, lorsqu’ils sont encore verts et qu’ils s’assouplissent légèrement. Leur maturité se poursuit après leur récolte et les kiwis se conservent environ 3 mois dans un endroit frais. 

Les fruits en septembre : on récolte quoi ? 

En septembre, outre la récolte du raisin, des pommes ou encore des mûres, c’est aussi le moment de récolter vos figues. Mais comment procéder ? 

Tout d’abord, il est important de savoir que le figuier n’atteint son rendement maximal qu’après 5 à 7 ans. 

Les fruits sont prêts à être récoltés lorsqu’ils sont colorés, que leur peau est souple et lorsque ces derniers se détachent bien. En principe, un figuier palissé produit entre 10 et 20kg de fruits. L’arbre a une fructification très rapide. C’est pourquoi, vous devrez réaliser minimum deux cueillettes par semaine, afin d’éviter la perte de trop de fruits. 

Au niveau de sa conservation, la figue peut être séchée, transformée, congelée ou bien consommée fraîche.

Pour une congélation réussie, vous devrez : 

  • Choisir des figues lisses et souples.
  • Lavez-les et séchez-les. 
  • Insérez-les dans des sachets en plastique. 

Les figues crues congelées peuvent se conserver au moins pendant 6 mois à une température de -25°C.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *