Quoi faire au verger de septembre aux premières gelées ?

Cette période est essentiellement placée sous le signe des récoltes qui doivent être achevées avant l’arrivée des premières gelées. Alors quoi faire au verger de septembre aux premières gelées ? 

Quoi faire au verger de septembre aux premières gelées : Récoltez

  • Poires et pommes d’automne : cueillez-les au fur et à mesure de leur arrivée à maturité pour leur consommation à court terme.
  • Poires et pommes d’hiver : ces variétés qui achèvent leur maturation en fruitier à l’intérieur doivent être récoltées juste à point. Trop tôt, elles ont tendance à se rider ; trop tard elles se conservent mal. En climat moyen, la période propice se situe de mi-octobre à fin octobre pour les poires et les pommes.
  • Raisins : début octobre, suivant les variétés.
  • Kiwis et kakis : début novembre au commencement de la chute des feuilles.

Quoi faire au verger de septembre aux premières gelées : Conservez les fruits “de garde”

Les fruits de garde doivent idéalement être conservés dans une pièce à l’abri du gel, suffisamment bien isolée pour maintenir une température constante.

Assurez-vous qu’elle soit inférieure à 8-9°, en aérant seulement par temps sec et froid, et maintenez une obscurité totale dans le fruitier.

Avant d’y rentrer les fruits, nettoyez-le parfaitement, et faites-y brûler des mèches soufflées pour le désinfecter.

Durant la conservation, éliminez au fur et à mesure les fruits gâtés pour éviter toute contagion.

Quoi faire au verger de septembre aux premières gelées : Travaux divers

  • Pour assurer une bonne coloration des fruits, supprimez les quelques feuilles qui les privent de la lumière du soleil. Faites-le en sectionnant leur pétiole et de préférence par temps couvert pour éviter les “coups de soleil” qui feraient plus de mal que de bien.
  • Dans le même but, si vous avez ensaché vos fruits, supprimez progressivement les sacs une bonne semaine avant la récolte. Déchirez-les partiellement un ou deux jours avant leur enlèvement complet afin d’éviter aussi tout risque de brûlure.
  • Ramassez et brûlez les feuilles mortes ainsi que les fruits momifiés par le monilia, et tous les rameaux desséchés par la tavelure, la chancre ou autres maladies cryptogamiques.

Vous savez désormais quoi faire au verger de septembre aux premières gelées ! N’hésitez pas à visiter notre boutique afin de vous équiper pour vos travaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *