Agrumes et gel

Les agrumes cultivés sous nos latitudes ont des résistances différentes au gel dépendant des variétés et des conditions de culture. Continuez pour savoir quels gestes opérer pour concilier agrumes et gel.

Agrumes et gel : reconnaître

  • Connaissez la différence entre un gel bref et un gel qui dure quelques jours et plus
  • Après un épisode de gel, vérifiez vos agrumes
  • Sachez qu’un agrume qui a gelé se reconnait à ses feuilles qui tombent et se dessèchent tout en restant accrochées à l’arbre
  • Reconnaissez un fruit gelé par sa texture molle et son aspect névrosé voir éclaté
  • De plus, l’écorce des branches se fendille

Agrumes et gel : gestes

  • Si le gel n’a pas atteint la totalité de l’agrume, pratiquez une taille sévère
  • Retirez toutes les branches mortes et celles à l’écorce éclatée
  • Supprimez tous les fruits afin que ceux-ci ne transmettent pas de maladie en pourrissant
  • Taillez à la sortie de l’hiver, à la reprise de la végétation
  • Surveillez le car même s’il semble redémarrer, il restera fragile et aura du mal à produire

Agrumes et gel : culture

  • Cultivez vos agrumes en pleine terre si vous vivez dans une région où les températures hivernales restent généralement positives
  • Rentrez les agrumes en pot dans une pièce à la température comprise de 4 à 6°C pour les conserver en hiver
  • Surveillez l’état sanitaire des agrumes durant la période de repos
  • Faites attention aux cochenilles, en particulier chez les plantes sous abri
  • Si le pot est intransportable, protégez le à l’aide d’un isolant tel que du plastique à bulle
  • Couvrez les ramures d’un voile d’hivernage
  • Doublez l’épaisseur si nécessaire
  • Retirez le voile aussi souvent que possible afin de laisser votre agrume respirer
  • Enlevez le pour de bon lorsque ce n’est plus nécessaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *