Tout savoir sur l’hellébore

Plus communément connus sous le nom de rose de Noël, les hellébores ornent en hiver votre jardin tout comme votre balcon de couleurs incroyables. Ne craignant ni le froid, ni l’ombre, cette rose a la capacité de fleurir sous la neige. Cependant, une si grande beauté cache un terrible secret. Continuez pour tout savoir sur l’hellébore, la rose de Noël.

Tout savoir sur l’hellébore : caractéristiques

  • Noms : Hellébore, Rose de Noël, Helleborus sp
  • Famille : Renonculacées
  • Type : Plante à fleurs
  • Végétation : vivace
  • Feuillage : persistant
  • Hauteur : 30 cm à 1 m
  • Croissance : lente
  • Type de sol : argileux, calcaire, sol drainé
  • Exposition : mi-ombragée ou ombragée
  • Floraison : décembre à mars

La famille des Renonculacées compte environ quinze espèces originaires d’Europe et d’Asie. Les hellébores offrent des fleurs aux couleurs surprenantes comme le vert ou le noir. Cependant, faites attention. Les hellébores sont toxiques pour nous et mortels pour nos amis les animaux.

Tout savoir sur l’hellébore : plantation

Plantez vos hellébores en automne, l’idéal serait en novembre, hors périodes de gel. Si vous achetez en graines, sachez que l’hellébore ne fleurit qu’après une ou deux années passées en terre. Cependant, il vous offrira de nombreuses années de floraison par la suite. Attention, il est impératif que vous portiez des gants durant toute manipulation, trop de rappels en valent mieux qu’un : la rose de Noël est toxique.

  • Enrichissez votre sol de terreau ou d’engrais organique
  • Plantez-les dans des trous d’une profondeur d’environ 40 centimètres
  • Espacez chaque plant d’environ 30 centimètres
  • Arrosez abondamment après la plantation

Tout savoir sur l’hellébore : entretien

Facile d’entretien et à floraison lente, l’hellébore ne vous demandera pas de fournir des efforts gargantuesques pour la conserver.

  • Attention au paillage, ne créez pas un excès d’humidité qui entraînerait l’apparition de pourriture.
  • Apportez du compost avant et après la floraison pour les stimuler.
  • Retirez les fleurs fanées après la libération des graines.
  • Ne déplacez vos hellébores qu’au printemps. N’appréciant pas d’être bougé, ne prélevez qu’une grosse motte pour ne pas trop perturber les racines.
  • Si votre hellébore est en pot, ajoutez régulièrement de l’engrais.
  • N’abusez pas sur l’arrosage.

Tout savoir sur l’hellébore : associations

Retrouvez ci-dessous une liste non exhaustive des possibles associations à faire avec vos hellébores :

  • Epimedium
  • Ophiopogon
  • Pulmonaire
  • Cyclamen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *