Tout savoir sur la viorne

La viorne est un arbuste à floraison incroyable. Ses fleurs blanches illuminent hiver et printemps selon l’espèce tout en dégageant un délicieux parfum. La forme boule de neige démarquera votre jardin par son originalité particulière aux viornes. Continuez pour tout savoir sur la viorne.

Tout savoir sur la viorne : caractéristiques

  • Nom commun : Viorne
  • Nom latin : Viburnum
  • Famille : Adoxacées
  • Type : arbuste à fleurs
  • Végétation : vivace
  • Feuillage : caduc
  • Plantation : novembre à février pour les viornes caduques ; octobre ou mars-avril pour les persistantes
  • Résistance au froid : forte
  • Floraison : hiver ou printemps
  • Exposition : ensoleillée à mi-ombragée
  • Hauteur : 1,50 à 4 m
  • Sol : argileux, calcaire, sableux, caillouteux, Humus, Terreau
  • PH : alcalin, neutre, acide

La viorne compte plus de 150 espèces, toutes parfaites en cultures ornementales ou en haies. Elle se forme en buisson touffu de 2 à 4 mètres de haut qui marcotte pour s’épaissir. Le feuillage, semblable à une vigne est d’un vert frais. Les fleurs, dits en bonnets de dentelle, sont d’un blanc illuminant, rehaussé par le feuillage qui prend des teintes rouges orangées selon les variétés. Certaines offrent même un feuillage couleur or au printemps. Les viornes offrent également une fructification en bouquets écarlates.

Tout savoir sur la viorne : plantation

La viorne est un arbuste qui se plante en isolé, en massif ou encore en haie. Certains sujets sont également parfaits pour la culture en bac rempli de terreau de bonne qualité. Plantez toute l’année en évitant les périodes de forte chaleur ou de gel.

  • Creusez une fosse profonde avec une largeur trois fois supérieure à celle de la motte
  • Apportez du terreau ou du fumier
  • Placez la motte
  • Tassez
  • Arrosez généreusement afin d’évacuer l’air

Tout savoir sur la viorne : entretien

La viorne n’est pas un arbuste qui nécessite beaucoup d’entretien. Il ne faudra le tailler que lorsqu’il deviendra trop imposant ou alors pour lui faire prendre la forme que vous souhaitez. Attendez la fin de la floraison avant d’entreprendre toute coupe.

Paillez le pied de l’arbuste si votre terrain a tendance à s’assécher afin de conserver l’humidité et la fraîcheur du sol. Fertilisez les plantes en pot du printemps à la fin de l’été à l’aide d’un engrais organique complet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *