Comment élever vos plants en godets ?

Comment élever vos plants en godets

L’élevage en godets des plants obtenus par semis présente le principal avantage de doter chacun d’une “motte” individuelle : il pourra ainsi ultérieurement être planté avec toutes ses racines sans subir le choc dépressif et l’arrêt temporaire de végétation que provoquent l’arrachage et l’adaptation à un nouveau milieu. En savoir plus

Comment réaliser vos semis en terrine ?

Comment réaliser vos semis en terrine ?

Adoptez ce procédé de semis pour toutes les espèces délicates, à graines fines et notamment pour tous les semis en pépinière à effectuer “à chaud”, en serre, ou à la maison. Alors comment réaliser vos semis en terrine ? En savoir plus

Comment réussir votre greffe ?

Comment réussir votre greffe ?

Seules peuvent être greffées les plantes “dicotylédones”, la soudure des tissus étant impossible chez les “monocotylédones” (Palmiers, Lilacées, Aracées, etc…). Comment réussir votre greffe ? En savoir plus

Qu’est-ce que le greffage ?

Qu'est-ce que le greffage ?

Le greffage consiste à implanter une portion de végétal appelé greffon sur un autre végétal nommé sujet ou porte greffe, qui devient ainsi son support et lui fournit la sève nécessaire à son développement. Mais alors, qu’est-ce que le greffage exactement ? En savoir plus

Quelles sont les différentes méthodes de bouturage ?

Quelles sont les différentes méthodes de bouturage ?

La méthode du bouturage est le moyen le plus efficace, le plus simple et le moins onéreux de multiplier un grand nombre de végétaux. Il consiste à multiplier les végétaux en prélevant des jeunes pousses (boutures), qui, installées dans la terre humide, vont raciner et reproduire la plante d’origine. En savoir plus

Qu’est-ce que le bouturage ?

Qu'est-ce que le bouturage ?

Le bouturage donne la possibilité de créer, à partir d’un fragment de tige ou de racine, d’une feuille ou d’un bourgeon, une plante semblable à celle dont provient cet organe. Mais alors, qu’est-ce que le bouturage exactement ? En savoir plus

Quelles sont les différentes méthodes de marcottage ?

Quelles sont les différentes méthodes de marcottage ?

Le marcottage est un procédé de multiplication consistant à courber en terre un rameau rattaché à une plante-mère et à le séparer de celle-ci lorsqu’il a pris racine. Mais alors quelles sont les différentes méthodes de marcottage ?

Quelles sont les différentes méthodes de marcottage : Marcottage par couchage

Applicable à toute les espèces à branches assez souples pour être ployées. Une ramification basse est enterrée dans une petite tranchée creusée à proximité du pied et maintenue en place par un crochet fiché dans le sol dur.

Son extrémité est relevée verticalement et fixée à un tuteur. Les feuilles de la partie enterrée sont supprimées. Rebouchez la tranchée avec un mélange de sable et tourbe par moitiés.

Espèces à multiplier : Plantes grimpantes, toutes espèces arbustives à rameaux souples et flexibles.

Époque : Printemps ou automne

Quelles sont les différentes méthodes de marcottage : Marcottage en cépée

Très utilisé pour beaucoup d’arbustes d’ornement et pour les porte-greffes fruitiers : cognassier, pommier paradis et doucin, prunier Saint-Julien, etc…

La plante mère est rabattue, c’est  à dire coupée à 10-15 cm de terre en hiver. De nouveaux rameaux se développent à partir des yeux latents. En mai, dès qu’ils ont une dizaine de cm de long, buttez la touffe avec de la terre ou mieux, un mélange de sable et tourbe par moitiés.

Espèces à multiplier : Porte-greffes fruitiers et arbustes à rameaux rigides poussant en touffe érigée.

Époque : Printemps ou automne.

Quelles sont les différentes méthodes de marcottage : Marcottage aérien

Souvent conseillé pour “rajeunir” les ficus, philodendrons, aralias, etc… dont la base s’est dégarnie de feuilles, mais applicable aussi à tous les arbres et arbustes d’ornement, conifères, etc…

Après avoir, au besoin, supprimé les feuilles gênantes, entourez la tige d’un manchon de matière plastique (film polyéthylène), maintenu en haut et en bas par une ligature et que vous remplirez d’un mélange assez humide de tourbe et de sable (ou de vermiculite) par moitiés.

Espèces à multiplier : Plantes d’appartement diverses et arbres et arbustes à branches raides.

Époque : Printemps

Vous savez désormais quelles sont les différentes méthodes de marcottage ! Rendez-vous sur notre boutique afin d’acheter l’équipement pour les réaliser.

Qu’est-ce que le marcottage ?

Qu'est-ce que le marcottage ?

Le marcottage consiste à provoquer l’émission de racines sur un rameau sans détacher celui-ci de la plante dont il est issu. Il reste ainsi nourri par sa “plante mère”, tant qu’il n’est pas capable de s’alimenter seul. En savoir plus

Qu’est-ce que le semis ?

Qu'est-ce que le semis ?

Née de la fécondation de l’ovule, organe reproducteur femelle des végétaux, la graine est le moyen de propagation naturel des plantes. Elle contient un embryon capable de former la racine, la tige, les feuilles et toutes les parties d’une plante semblable à celle qui l’a produite, En savoir plus