Planter les vivaces

Saviez-vous que beaucoup de plantes ont des vertus médicinales ? Les plantes vivaces notamment ont des vertus anti-inflammatoires ! En plus de cela, cultiver des vivaces s’avère être un jeu d’enfant pour tous les jardiniers en herbe. Rien de tel pour joindre l’utile à l’agréable ! Continuez pour tout savoir sur comment planter les vivaces.

La grande particularité des vivaces c’est leur durée de vie. Et oui, elles peuvent vivre plusieurs années. Le plus connu des vivaces est sûrement le rosier, facile à entretenir, il va comme la plupart des vivaces, fleurir dès le printemps ou en début d’été. 

On peut classer les vivaces en 4 grandes familles ou catégories. Tout d’abord, les vivaces d’été comme le muguet ou la valériane. Les vivaces de printemps qui regroupent des fleurs comme les marguerites ou les bleuets. Pour finir, les vivaces d’automne et celles d’hiver comme les anémones ou les primevères.

Planter les vivaces : comment faire ?

Pour les planter c’est presque un jeu d’enfant ! Pour se faire, il vous faudra un arrosoir, une truelle de jardin et une fourche bêche

Avant de les planter, il est judicieux de choisir le bon lieu de plantation. Par chance, la vivace s’adapte plutôt facilement à tout type de plantation que ce soit à racines nues, en godets, en pots ou en pleine terre. 

Une fois le type de plantation choisi, il va falloir trouver le bon moment pour les planter. L’avantage de ce type de plante, c’est qu’elles peuvent être plantées n’importe quand dans l’année, même si le mieux serait de les planter entre mars et mai ou septembre et octobre. Néanmoins il faut respecter certaines contraintes comme éviter les périodes de gel. 

Planter les vivaces : en godets

  • Tout d’abord, bien nettoyer la plante avant de la planter et supprimer les fleurs et les tiges abîmées. 
  • Bien humidifier le godet. 
  • Retournez le godet afin de pouvoir en extraire la motte. 
  • Ajoutez une petite couche de compost ou de matière organique sur le sol. 
  • Creusez un trou d’environ 3 fois le volume de la motte. 
  • Ajustez bien la hauteur entre les racines et les tiges pour que le sol soit à la parfaite jonction entre les deux. 
  • Prenez la truelle pour rabattre la terre autour. 
  • Arrosez abondamment. 

Planter les vivaces : à racines nues

  • Pour la plantation, procédez de la même manière que pour les vivaces en godets. 
  • Étalez bien les racines. 
  • Pour les plantes à rhizomes comme les iris, laissez-les en surface.
  • Si vous effectuez votre plantation en période estivale, arrosez généreusement le trou avant de déposer les racines de la plante. 

Vous voilà fin prêt pour ajouter des vivaces à votre jardin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *