Le jardin et les changements climatiques

Toutes les régions du monde sont touchées par les changements climatiques. Qu’il fasse plus ou moins chaud, froid, humide ou sec, le jardinier peut tout à fait s’accommoder. À sa portée, il peut faire face et même lutter en adoptant des gestes. Continuez pour en savoir plus sur le jardin et les changements climatiques.

Le jardin et les changements climatiques : signes

L’impact climatique est visible directement depuis le jardin

  • Vous pouvez cultiver des fruits demandeurs en chaleur plus facilement tels que les melons, oliviers, pastèques ou agrumes
  • Vous placez déjà certaines plantes dites d’intérieur dans vos extérieurs
  • Retard des saints de glace
  • Périodes de sécheresse ou de pluies
  • Vents fréquents
  • Disparition de certaines espèces
  • Appauvrissement du sol
  • Récoltes perturbées par les épisodes de gel tardif

Le jardin et les changements climatiques : améliorateur

À votre échelle, vous pouvez transformer et penser votre jardin en tant qu’améliorateur de climat ! En effet, vos extérieurs présentent de nombreuses vertus, notamment leur participation à la régulation du climat environnant :

  • Taux d’humidité qui permet de lutter contre les grosses chaleurs
  • La photosynthèse, les végétaux chlorophylliens absorberont du dioxyde de carbone

Le jardin et les changements climatiques : jardiner écolo

Il en va de la responsabilité de chacun de limiter ses propres émissions d’effet de serre. Avoir un verger et un potager est déjà une bonne façon de réduire les achats en supermarchés et de lutter face à la surconsommation des grosses industries. Retrouvez quelques exemples de gestes à adopter au jardin afin de contribuer à cette lutte :

  • Limitez l’effet de serre en jardinant de façon écologique
  • Réalisez votre propre compost en vous munissant d’un composteur de jardin
  • Adoptez la permaculture
  • Utilisez des engrais verts sur vos parcelles vides
  • Installez un récupérateur d’eau afin de collecter l’eau de pluie en prévision de vos arrosages
  • Protégez votre jardin des vents asséchant en plaçant une haie
  • Paillez pour conserver la fraîcheur du sol
  • Plantez des variétés résistantes
  • Isolez vos murs et façades en les habillant de plantes grimpantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *