Jardin humide

Un jardin humide peut offrir de magnifiques scènes luxuriantes pleines de panache ! Cependant, beaucoup reculent face à une terre trop humide. Que vous décidiez de planter des végétaux semi-aquatiques ou de drainer votre terre de jardin, la nature de votre sol ne devrait jamais être un obstacle ! Continuez pour en savoir plus.

Jardin humide : examen

Examinez votre terrain, la mousse ou les joncs signalent un sol lourd et humide. Une terre argileuse est compacte et collante lorsqu’elle est mouillée, voire bouseuse en hiver.

Jardin humide : problématiques

  • Un sol mouillé en permanence ne convient pas à la majorité des plantes qui se voient rapidement atteintes de maladies avant de mourir par asphyxie.
  • Il se peut que la configuration de votre terrain en soit la raison : en bas d’une pente, proche d’un point d’eau ou dans une cuvette au sol argileux.

Jardin humide : solutions

  • Cultivez des plantes adaptées
  • Effectuez un drainage de votre terrain afin d’évacuer l’eau et de l’assécher. Ne réalisez cette opération que sur un terrain détrempé en permanence
  • Si votre sol argileux retient de l’eau en excès, apportez-y des amendements dans l’objectif de l’alléger : compost, fumier, sable décompacteront le tout
  • Ajoutez des épaisses couches de graviers au fond des trous de plantation pour évacuer l’eau plus en profondeur dans le sol

Jardin humide : cultures adaptées

Sol frais

  • coeurs de marie
  • fougères
  • bambous
  • impatiens
  • fuchias
  • cannas
  • arums
  • gunnère
  • eucalyptus
  • saules
  • hibiscus des marais

Sol détrempé

Plantez des végétaux semi-aquatiques sur ces terrains où l’eau stage en toutes saisons :

  • cannes de Provence
  • iris des marais
  • myosotis des marais
  • prèles du Japon
  • thypas

Jardin humide : opération de drainage

  • Utilisez un drain. Les tuyaux de 100 mm de diamètre sont parfaits
  • Prévoyez par où évacuer la terre
  • Creusez des tranchées de 60 centimètres de profondeur sur 50 centimètres de largeur
  • Commencez vos tranchées par le point le plus bas
  • Maintenez une légère pente d’environ 1% tout du long pour le tuyau draineur
  • Superposez plusieurs couches de graviers de tailles décroissantes au-dessus du tuyau collecteur
  • Placez les plus gros graviers au fond de la tranchée et les plus fins en haut
  • Votre terre est argileuse, limoneuse ou sablonneuse, ajoutez un feutre géotextile pour protéger le drain
  • Enrobez le tuyau et l’ensemble des granulats en l’installant sur les parois de la tranchée avant de la remplir
  • Installez le tuyau collecteur PVC
  • Ajoutez du gravier de 10/20 sur 10 centimètres
  • Puis complétez avec du gravier de 5/15
  • Rabattez le feutre sur les gravillons
  • Recouvrir le tout de sable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *