Fréquence d’arrosage d’une pelouse

L’eau est nécessaire pour le bon développement et pour l’entretien de la pelouse. Avec l’été et ses vagues de chaleur, celui-ci est encore moins à négliger. En moyenne, nous vous conseillons de réaliser 2 à 3 arrosages par semaine pour une jolie pelouse bien verte ! Continuez pour tout savoir sur la fréquence d’arrosage d’une pelouse. 

Fréquence d’arrosage d’une pelouse : on arrose quand ? 

L’été arrive et la pelouse a besoin d’être arrosée… Pas besoin de le faire tous les jours, ou vous rentrerez dans un cercle vicieux : le gazon développera ses racines près du sol et deviendra très fragile au moindre oubli d’arrosage. 

Nous vous conseillons donc : 

  • Arrosez seulement 2 fois par semaine, tous les 3 à 5 jours, en mouillant et humidifiant bien la terre. 
  • Pour favoriser un enracinement profond, arrosez avec 3 à 4 litres d’eau par m3. 

Pour savoir si votre pelouse est assez arrosée ou non, vous pouvez vous fier à ses indices : 

  • Votre pelouse devient plus foncée. 
  • Lorsque vous marchez sur celle-ci, les empreintes de vos pieds persistent. 
  • Les brins d’herbes se replient sur eux-mêmes. 

Dans le cas ou vous constaterez ces trois indices, votre pelouse manque inévitablement d’eau. Alors arrosez-la !

Fréquence d’arrosage d’une pelouse : augmentation ou diminution ? 

Il est fortement probable que certaines fois, vous deviez augmenter ou bien diminuer la fréquence d’arrosage de votre gazon. 

Réduisez la fréquence d’arrosage si : 

  • Le temps est humide.
  • Votre sol est argileux et retiens donc l’eau.
  • Votre pelouse est tondu haut (environ 6-7cm). 

À l’inverse, il est préférable que vous augmentiez la fréquence d’arrosage si : 

  • Le temps est sec et venteux.
  • Votre sol est sableux et ne retient donc pas l’eau. 
  • Votre pelouse est tondu très courte. L’enracinement est alors plus superficiel et les besoins en eau plus accru. 

Fréquence d’arrosage d’une pelouse : optimiser l’arrosage

Même si l’arrosage est une pratique à ne pas négliger en été, il faut tout de même savoir l’optimiser. 

Voici quelques règles pour optimiser votre arrosage : 

  • Plantez du gazon adapté à la sécheresse. 

Dans les régions chaudes, plantez du gazon adapté à la sécheresse qui comprend au moins 50% de graines d’espèces peu exigeantes en eau. Vous pouvez aussi planter 10 à 20% de trèfle nain mélangé aux graines du gazon. Ils vous garantiront une pelouse bien verte même sans arrosage. 

  • Arrosez la nuit. 

Il est toujours mieux d’arroser la pelouse le soir ou la nuit plutôt que le matin. En effet, l’évaporation plus faible permet à l’eau de mieux pénétrer dans le sol. 

  • Tondez haut. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *