Comment réussir votre massif de fleurs ?

Les gravures du Moyen-Âge témoignent de jardins décorés de violettes et d’œillets ; jolies plantes bien rustiques de nos campagnes, très loin de la profusion de fleurs exotiques qui s’invitent dans nos massifs chaque été. Alors comment réussir votre massif de fleurs de nos jours ?

Comment réussir votre massif de fleurs : Les couleurs

Les fleurs apportent la couleur au jardin, mais tout le jardin ne doit pas être en fleurs ; conservez de larges espaces de verdure où le regard pourra se reposer.

Dans vos massifs, jouez au peintre : recherchez l’harmonie, en juxtaposant des couleurs proches, ou au contraire, créer les contrastes, en associant par exemple des couleurs complémentaires (bleu et orange, violet et jaune…).

La tendance est aux massifs monochromes, tout en nuances d’une seule couleur, rose, bleu, jaune ou bien sûr blanc.

Les camaïeux de bleus restent toujours un peu ternes, ajoutez quelques touches de jaune pâle, les couleurs s’animent et le résultat est toujours réussi.

Jouez aussi des coloris de feuillages : ainsi, les floraisons pastels associées aux feuillages argentés donnent des massifs tout en douceur.

Si vous hésitez à placer l’une à côté de l’autre, des plantes aux coloris très contrastés, noyez-les dans des feuillages ou des fleurs blanches. La transition sera plus douce.

Comment réussir votre massif de fleurs : Des besoins similaires

Lors de la sélection des espèces, installez ensemble des plantes ayant des besoins similaires : n’associez pas par exemple deux plantes aiment l’une les milieux arides et l’autre les sols humides…

Comment réussir votre massif de fleurs : Les vedettes

Prévoyez une ou deux plantes-phares, qui attirent le regard et donnent du caractère par leurs dimensions, leur port ou leur feuillage : euphorbe characias, ricin, tournesol, acanthe, molly, fenouil…

Privilégiez aussi des espèces pour leur feuillage et jouer avec les textures : feuillage fin, velouté, gauffré, découpé… (hostas, armoise, stachys, coléus…)

Comment réussir votre massif de fleurs : La disposition

Groupez toujours les plants en nombre impair et disposez-les en triangle, pour un effet plus naturel.

Disposez les plantes selon leur taille, les petites à l’avant et les grandes à l’arrière ; mais cette règle n’a rien d’absolu, à plus forte raison si votre massif est au milieu d’une pelouse et peut être vu de plusieurs côtés.

Sachez aussi qu’un fond de couleur sombre valorise toujours les massifs, ainsi qu’une pelouse bien nette à l’avant.

Et pour une jolie finition, ourlez le contour des massifs avec des plantes de bordures plantées serrées, alchemille, bergenia, capucines, tagètes ou de façon plus classique buis et santoline.

N’hésitez pas également à délimiter vos massifs à l’aide de bordures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *