Comment créer un jardin anglais ?

Le jardin à l’anglaise se propage à partir du XVIIIe siècle dans tout l’Europe, où il supplante le formel jardin à la française. Mais alors comment créer un jardin anglais ?

Son dessin s’appuie sur des cheminements sinueux serpentant entre des bosquets d’arbres, et ouvrant sur des points de vue pittoresques (lac, prairie, kiosque).

Cette apparence libre et naturelle n’est cependant que l’image d’une nature idéalisée et reconstruite.

Comment créer un jardin anglais : Le dessin

Dans un jardin anglais, comme dans la nature, la droite laisse sa place à la courbe. Ce principe prévaut pour toutes les composantes du jardin.

Ainsi lorsque vous dessinez vos massifs, adoptez des formes généreuses et arrondies, qui épousent les limites de votre terrain, ou les courbes de niveaux.

Les cheminements obéissent aux mêmes règles. Préférez pour leur mise en oeuvre, des matériaux bruts comme le sable stabilisé ou les gravillons qui renforceront le côté naturel du jardin.

Regroupez arbres et arbustes en bouquets et massifs d’arrière-plan et ménagez un espace engazonné devant la maison. Veillez à ne pas trop planter, au risque de fermer rapidement la vue.

Les arbres en cépée (plusieurs troncs sortant de la même souche) ont une architecture déstructurée intéressante et donnent un caractère très naturel à votre jardin.

De nombreuses espèces se prêtent à la conduite en cépée comme les noisetiers, les érables, les bouleaux ou les magnolias.

Réservez les situations isolées pour les espèces que vous appréciez particulièrement.

Massifs et vivaces : un soin constant

L’art d’agencer les massifs de vivaces s’exprime pleinement dans les mixed-border, savant mélange de plantes vivaces, d’annuelles et de bulbes, aux floraisons discontinues du printemps à l’automne.

Ne vous fiez pas à l’aspect libre de ces massifs qui demandent un entretien et des soins quasi-quotidien : fleurs fanées à supprimer, pieds à rabattre à l’automne, désherbage, division des souches.

Liste des végétaux

Arbres
Tulipiers de Virginie, étable nugundo, hêtre pourpre, copalme d’Amérique, arbre de Judée, etc…

Conifères
Sapin bleu, cyprès de Lambert doré, cryptomeria, cèdre bleu de l’Atlas pleureur, etc…

Arbustes
Rhododendron, camélia, hortensia, Lilas, rosier paysager, boule de neige, arbre à papillon, laurier tin panaché, fusain panaché, ect…

Vivaces
Géranium vivace, gypsophile, gaura, alchemille, hélénium hybride, digitale, phlox, etc…

Grimpantes
Clématite, bignone, rosier grimpant, glycine, etc…

Comment créer un jardin anglais : Les couleurs

Le jardin anglais ne souffre pas les oppositions criardes, mais s’exprime mieux dans les camaïeux et les harmonies.

Attachez-vous donc à toujours rechercher l’équilibre des formes, des volumes et des couleurs.

Donnez la part belle aux plantes vivaces en complément des annuelles et bisannuelles.

Elles apportent une note naturelle incomparable à vos massifs, et un aspect changeant toute l’année.

Le feuillage est aussi un élément de décor. Vous avez le choix entre des arbustes qui se démarquent par la forme et la couleur de leurs feuilles entières ou découpées, panachées, vertes à pourpre), ou bien par leurs teintes printanières et automnales.

Mêlez végétaux caducs et persistants, comme les conifères qui conféreront à votre jardin un cadre végétal dense même en hiver.

Plantez isolément les espèces que vous voulez mettre en valeur pour leur silhouette intéressante (port conique, fastigié ou retombant), ou parce qu’au cours de l’année, leur végétation crée un événement dans le jardin (floraison mauve spectaculaire d’un arbre de Judée, couleurs automnales remarquables d’un érable ou d’un chêne rouge d’Amérique).

Comment créer un jardin anglais : Ambiance et décor

Un jardin anglais se conçoit comme une succession d’ambiances, propices au repos, à la rêverie voire à la méditation.

Quand elle se présente, l’eau prend la forme d’un bassin d’agrément aux contours plantés de végétaux et de fleurs aquatiques : nymphéas, masette, iris des marais, etc..

Vous trouverez sur Jardinet tout l’équipement nécessaire pour construire vous même votre bassin.

Gloriettes et pergolas, versions actuelles des fabriques du XVIIIe siècle (petites constructions pittoresques édifiées dans les jardins au gré des modes), constituent des structures idéales pour abriter glycines, rosiers anglais et autres plantes grimpantes.

Parfois, un vieux mur ou un arbre suffit comme support à une clématite ou un rosier liane.

Placez un banc à l’endroit où votre jardin se laisse le mieux apprécier, ou pour profiter de la floraison parfumée d’un massif.

Barrières, portail, clôtures, vases, jarres, poteries de terre cuite achèveront de planter le décor.

Vous savez désormais comment créer un jardin anglais ! Rendez-vous sur Jardinet.fr pour vous équiper afin de réaliser sa mise en place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *