Arrosage enterré

Installez un système d’arrosage enterré dans votre jardin afin de conserver son esthétisme tout en apportant de l’eau de façon économe et écologique. Réaliser cette installation n’est cependant pas anodin, cela demande quelques connaissances et la réalisation d’un cahier des charges à suivre minutieusement. Continuez pour en savoir plus.

Arrosage enterré : plan

  • Avant toute chose, commencez par un plan
  • Dessinez le plan du futur réseau d’arrosage
  • Tracez un plan à l’échelle du jardin
  • Faites-y apparaître tous les éléments nécessaires : bâtis, obstacles, arrivées d’eau, surfaces gazonnées, plantations, …
  • Déterminez le débit d’eau à votre disposition à l’aide d’un aquamètre ou en suivant les étapes suivantes
  • Munissez-vous d’un seau
  • Chronométrez le temps nécessaire afin de le remplir à débit maximum
  • Découvrez le débit d’eau en mètre cube par heure en utilisant cette formule : la contenance du seau en litres x 3,6 / te temps de remplissage en secondes
  • Établissez la pression de votre réseau en la mesurant à l’aide d’un manomètre. Votre installation enterrée aura une pression située entre 2 et 3,5 bars
  • Choisissez le type d’arroseur : tuyère fixe à aspersion, idéale pour les petits jardins ou les petites parcelles ; la turbine à buse rotative qui permet un arrosage sur une grande portée pour toutes les surfaces importantes jusqu’à 400m²
  • Une fois tous ces éléments recueillis, vous devriez pouvoir dessiner votre plan sans accroche
  • Indiquez sur le plan le positionnement des arroseurs et leur zone d’action et l’emplacement du réseau reliant les arroseurs
  • Attention, turbine et tuyène ne peuvent pas cohabiter sur un même circuit
  • Veillez à ce que le débit nécessaire au fonctionnement de votre circuit soir inférieur à la somme de débit d’eau disponible
  • Imaginez ainsi des réseaux assez courts afin de ne pas perdre de pression
  • Enfin, si votre terrain est sujet aux vents, diminuez la distance entre chaque arroseur

Arrosage enterré : équipement et raccords

  • Définissez les raccords entre les différents tuyaux et arroseurs
  • Pensez au raccordement final à l’arrivée d’eau
  • Choisissez les connexions de vos tuyaux, c’est à dire un manche, pour prolonger, un coude ou un té dans les bifurcations et enfin un bouchon pour les fins de réseau
  • Choisissez la solution que vous préférez concernant le raccord entre l’arrivée d’eau et le circuit
  • Préférez une commande manuelle qui consiste simplement à tourner le robinet d’eau ou alors installez une commande automatique associée à un programmateur
  • Connectez le tuyau de votre circuit unique à un système de départ enterré
  • Si vous avez prévu d’avoir plus d’un circuit, raccordez votre système de départ à deux autres systèmes de robinet enterrés à l’aide d’un té et de deux coudes. Sinon, si vous avez fait le choix d’une commande automatique, reliez l’arrivée d’eau à deux systèmes de robinet enterrés juxtaposés. Connectez via un programmateur deux voies et deux conduites distinctes.
  • Ajoutez les précisions sur les raccords et sur l’installation choisie sur votre plan
  • Établissez une liste du matériel nécessaire

Arrosage enterré : mise en place

  • Enfin, mettez en place votre système d’arrosage
  • Munissez-vous d’un mètre, de piquets et de cordeau
  • Délimitez le tracé des circuits
  • Matérialisez les emplacements des arroseurs
  • Commencez à réaliser vos tranchées
  • Sur un terrain vierge, creusez à l’aide d’une pelle et d’une pioche sur des profondeur d’environ 20 centimètres et conservez la terre retirée sur une bâche
  • Pour un terrain gazonné, tondez court au préalable et travaillez à l’aide d’une bêche. Enlevez le gazon par plaques de 10 centimètres de large sur environ 20 centimètres de profondeur. Nivelez à l’aide d’une binette et conservez vos plaques de gazon sur motte avec la plus grande précaution afin de pouvoir les replacer par la suite
  • Installez et testez votre système en surface si vous n’êtes pas sûr avant de réaliser vos tranchées
  • Placez une couche de sable au fond de vos tranchées et placez vos tuyaux en commençant par la fin de votre circuit
  • Si des découpes sont nécessaires, procédez à l’aide d’ue scie à métaux ou d’une pince coupe-tube
  • Ébavurez avec du papier de verre
  • Raccordez les tuyaux et installez les raccords
  • Envoyez de l’eau dans le circuit afin de retirer les débris et résidus
  • Procédez à l’installation des arroseurs
  • Vérifiez qu’il n’y a aucune fuite lors de la deuxième mise en eau
  • Enfin, rebouchez vos tranchées, déposez une couche de sable puis la terre ou les plaques de gazon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *