Tout savoir sur les oignons de couleur

Les oignons de couleur, jaunes et rouge, sont de production estivale et de conservation généralement bonne, plus ou moins prolongée. Ils constituent donc l’approvisionnement d’hiver et les variétés les plus dures sont utilisées jusqu’à l’apparition des oignons blancs en avril-mai. Il est temps de tout savoir sur les oignons de couleur !

Ils se cultivent par semis de printemps, seul à retenir dans les régions froides (sauf exception pour des variétés résistantes) et par semis d’automne, dans les régions à hiver doux pour les variétés adaptées.

Tout savoir sur les oignons de couleur : En toutes régions, semez de fin février à avril

Semez en place, sur terre labourée peu profondément (15 à 20 cm).

Le semis à la volée s’utilise peu et, au lieu du semis en lignes distantes de 20 cm, il est préférable de pratiquer le semis dispersé sur rangs larges espacés de 30 à 35 cm et profonds de 1 à 2cm.

Une fois la graine recouverte, plombez, terreautez et arrosez. Après la levée, éclaircissez de manière à ne laisser que 15 à 20 plantes au mètre linéaire, les bulbes restant d’autant plus petits qu’ils sont laissés plus serrés. Maintenez le sol propre et suffisamment frais par des binages et sarclages appropriés.

En cours de culture, il faut s’abstenir d’arroser, sauf en cas de sécheresse exceptionnelle et pas à moins de trois à quatre semaines avant la récolte.

Tout savoir sur les oignons de couleur : En région à hiver doux

Semez du 15 août au 15 septembre en pépinière. Mettez en place, en lignes distantes de 15 cm et à 8 cm d’écartement sur les lignes, lorsque les plants ont la grosseur d’un crayon. La récolte a lieu au printemps suivant.

Tout savoir sur les oignons de couleur : Fertilisation

En cours de végétation, lors de l’éclaircissage des semis en place, (oignons de couleur) puis à l’occasion d’un binage un mois plus tard et avant la formation des bulbes, on épandra à raison de 50 g/m2, un engrais “Coup de fouet”.

Tout savoir sur les oignons de couleur : Récolte

Arrachez de juillet à septembre, par temps sec, les oignons destinés à la provision d’hiver, dès que les fanes sont complètement desséchées. Laissez les bulbes se ressuyer une journée au soleil, puis rentrez-les dans un lieu sec et abrité, un grenier par exemple.

Tout savoir sur les oignons de couleur : Variétés

Oignon jaune Paille des Vertus : Bulbe jaune, large et déprimé atteignant 10 cm de diamètre, à chair ferme. Variété productive, assez précoce, d’une conservation prolongée.

Oignon rouge de Brunswick : bulbe moyen, rond, aplati, très coloré de rouge. Le collet est également coloré. Variété rustique et d’excellente conservation pendant l’hiver.

Oignon rouge de Florence : bulbe rouge, oblong, à fort développement. Saveur pouvant s’apparenter à celle de l’échalote. Utilisé cru, il convient pour l’accompagnement de nombreux plats et plus particulièrement des salades et crudités. Peut commencer à se récolter jeune, car sa durée de conservation est faible. Résistante au froid, cette variété peut également être semée fin août pour une récolte de mai à juillet.

Variétés pour les régions à hiver doux

Oignon rouge pâle de Niort : très cultivé dans l’Ouest de la France où les repiquages des plants gardés en pépinière peuvent se prolonger jusqu’à la fin de l’hiver. Bulbe plat devenant très volumineux.

Oignon jaune Espagnol : gros bulbe, presque sphérique, de saveur très douce.

Oignon rouge de Brunswick : son cycle de végétation et sa “plasticité” le rendent apte à un semis d’automne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *