Tout savoir sur les choux d’hiver

Les choux sont en général catégorisés selon leur période de récolte. En automne et hiver, leurs pommes sont plus pondéreuses, ils sont plus résistants et de ce fait, restent en pleine terre plus longtemps. Chou de Bruxelles, chou pommé ou chou de Milan, continuez pour tout savoir sur les choux d’hiver.

Tout savoir sur les choux d’hiver : caractéristiques

  • Exposition : mi-ombragée
  • Sol : riche à tendance calcaire
  • Résistance : à protéger lors des grandes périodes de froid
  • Semis : mai – juin
  • Plantation : juin – juillet
  • Récolte : décembre – mars

Il existe moult variétés et formes de choux dont la plupart sont résistantes au gel. Cette caractéristique explique pourquoi le chou a toujours été à notre table en Occident, surtout avant la Seconde Guerre Mondiale. Nul autre légume pourrait apporter autant de diversité dans votre potager et à votre table.

Tout savoir sur les choux d’hiver : semis et plantation

Avant toute chose, vérifiez votre terre. Si celle-ci n’est pas assez ferme, les racines ne supporteront pas le poids des pommes. Ainsi, pour un sol léger ou sablonneux, n’hésitez pas à ajouter du compost ou du fumier pour l’enrichir. Semez vos choux autour de la mi-mai pour pouvoir planter un mois plus tard à 60 cm. Repiquez en juillet. Récoltez 4 à 5 mois après la plantation.

Tout savoir sur les choux d’hiver : entretien

Si leur grande résistance au gel et leur important feuillage pourraient nous faire penser que les choux ne nécessitent pas toute notre attention, ceci est bien loin de la vérité

  • Désherbez et buttez régulièrement pour renforcer le système radiculaire et pour les protéger des vents dominants
  • Surveillez le feuillage : attrayant pour nombre de ravageurs, maladies et ravages ne sont jamais bien loin.
  • Coupez les feuilles extérieures dès qu’elles meurent
  • Placez vos choux pommés en serre ou tunnel, ils ne résisteront pas aux températures inférieures à 10°C

Tout savoir sur les choux d’hiver : arrosage

Friand des terres humides et fraîches, le chou d’hiver est vulnérable aux sécheresses. Plantés au début de l’été, soyez vigilant durant toute cette période. Votre arrosage devra être abondant et régulier en période estivale.

  • Privilégiez l’eau de pluie en raccordant votre gouttière à une citerne
  • Évitez d’utiliser une eau trop froide
  • Installez un système d’arrosage au goutte-à-goutte

Tout savoir sur les choux d’hiver : récolte

Récoltez vos choux d’hiver bourgeons à bourgeons ou de feuilles en feuilles jusqu’à l’arrivée du printemps. À la suite, évitez de planter vos prochains choux aux mêmes emplacements. L’hernie du chou, une maladie fongique pourrait attaquer vos sols et rendre toute plantation impossible à l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *