Tout savoir sur le mimosa

Le mimosa illumine l’hiver de par ses tiges habillées de boules cotonneuses d’un jaune éclatant. De plus, son parfum enivrant est au goût de tous les jardiniers et apporte de la suavité à l’hiver. Continuez pour tout savoir sur le mimosa.

Tout savoir sur le mimosa : caractéristiques

  • Nom commun : Mimosa
  • Nom latin : Acacia
  • Famille : Fabacées, légumineuses
  • Type de plante : arbre ou arbuste à fleurs
  • Végétation : vivace
  • Feuillage : persistant
  • Hauteur : jusqu’à 10 mètres et plus
  • Multiplication : semis, bouturage, marcottage, greffe
  • Résistance au froid : moyenne, faible
  • Type de sol : sableux, caillouteux
  • Ph : neutre

Initialement importé d’Australie au 19ème siècle, le mimosa est aujourd’hui une espèce assez invasive dans plusieurs de nos régions. Il se présente sous formes diverses en tant qu’arbre, arbuste ou encore rampant. Le mimosa peut être épineux ou non, à feuilles plates allongées ou très finement découpées. Il est apprécié pour sa belle et longue floraison hivernale et son feuillage décoratif qui persiste tout le long de l’année. Les fleurs sont des inflorescences en glomérules ou en épis contenant à elles seules entre 10 et 200 petites fleurs. Les boules cotonneuses dégageant un agréable parfum se forment à partir de nombreuses étamines de couleur jaune à blanche selon les variétés. Ne confondez pas le mimosa avec le robinier ou pseudo-acacia, que l’on appelle acacia en langage commun.

Tout savoir sur le mimosa : planter

  • Installez le mimosa au soleil, dans un sol drainé et à l’abri des vents secs
  • Plantez le en isolé proche de la maison pour son doux parfum ou en haies, en bosquet ou encore en pot ou bac
  • Ne plantez jamais deux mimosas l’un contre l’autre
  • Effectuez la plantation en automne ou au printemps en-dehors des épisodes de gel

pleine terre

  • Laissez la greffe hors du sol
  • Installez un tuteur solide au préalable de la plantation
  • Attachez-y solidement le jeune mimosa dont le système racinaire est encore peu profond et fragile
  • Espacez de trois mètres en tous sens entre deux plantations
  • N’arrosez pas après la mise en place
  • N’apportez pas d’engrais

en pot

  • Choisissez un pot profond dont la superficie est proportionnelle à la taille de l’arbre
  • Placez une couche de 3 à 5 centimètres de graviers ou de billes d’argiles au fond du bac afin d’assurer une couche de drainage
  • Utilisez comme substrat un mélanges à parts égales de terreau de plantation et de terre de bruyère
  • Maintenez le substrat légèrement humide
  • Demandez-vous en choisissant votre bac si vous êtes capable de le rentrer pour l’hiver

Tout savoir sur le mimosa : entretien

  • N’arrosez en pleine terre qu’en cas de sécheresse prolongée
  • Rentrez le mimosa en pot pour l’hiver dans une pièce fraîche
  • Utilisez un voile d’hivernage
  • Réalisez un paillage isolant
  • Protégez le tronc à l’aide d’une toile en jute
  • Taillez après la floraison
  • Coupez légèrement les tiges ayant fleuri
  • Supprimez les rejets partant du sol au fur et à mesure de leur apparition
  • A la fin de l’hiver, éliminez les branches abîmées par le gel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *