Tout savoir sur l’arbre de judée

L’arbre de judée est un arbuste élégant et adapté aux petits jardins qui se recouvre presque entièrement d’une multitude de belles fleurs d’une teinte rose à pourpre en avril et mai. Continuez pour tout savoir sur l’arbre de judée.

Tout savoir sur l’arbre de judée : caractéristiques

  • Noms communs : arbre de judée, gainier
  • Nom latin : cercis
  • Famille : fabacées, légumineuses
  • Type de plante : arbuste à fleurs
  • Végétation : vivace
  • Feuillage : caduc
  • Hauteur : 1,5 à 10 mètres
  • Multiplication : semis, bouturage, greffe
  • Résistance au froid : moyenne à élevée
  • Type de sol : calcaire, caillouteux, humus, terreau
  • PH : alcalin, neutre

L’arbre de Judée est un petit arbre à feuilles caduques de 3 à 5 mètres de haut qui peut atteindre exceptionnellement les 10 mètres de hauteur. En pousse naturelle, il est très ramifié dès la base et tortueux mais assez aéré pour laisser passer la lumière. Il résiste à des températures de -10 à -15 °C mais craint toutefois les gelées tardives. Les feuilles rondes sont vertes au printemps puis orangées cuivrées en automne. Son incroyable floraison recouvre tout l’arbre par petits bouquets de fleurs de papilionacée attachées aux rameaux ainsi qu’au tronc par de courts pétioles. En automne, ces fleurs sont remplacées par de fines gousses vertes puis marron qui contiennent des graines aplaties libérées en automne.

Tout savoir sur l’arbre de judée : planter

  • Plantez en pleine terre dans toutes les régions de France
  • Assurez lui une exposition ensoleillée
  • Abritez le des vents froids
  • Cultivez le en bord de mer ou en ville, il résiste très bien aux embruns et à la pollution
  • Evitez un sol trop acide
  • Plantez l’arbre de Judée en pleine terre, en isolé ou en compagnie d’autres arbustes ou en fond de massifs de vivaces
  • Attendez novembre pour acquérir un plant à racines nues
  • Procurez vous l’arbre de judée en conteneur tout au long de l’année
  • Plantez de préférence en automne
  • Creusez un trou assez grand et profond
  • Prévoyez un trou supérieur à deux ou trois fois le volume du conteneur
  • Faites tremper la motte avant de l’installer
  • Décompactez le fond du trou
  • Mettez en place un bon tuteur
  • Ajoutez une couche de gravier grossier ou de billes d’argile au fond du trou si votre sol n’est pas suffisamment drainé
  • Enrichissez votre mélange de plantation avec un apport d’engrais organique humifère
  • Arrosez largement
  • Confectionnez une cuvette
  • Recouvrez le pied d’un paillage organique ou minéral

Tout savoir sur l’arbre de judée : entretien

  • Apportez régulièrement de l’eau en été pendant les trois premières années de plantation
  • Apportez de l’engrais organique complet pendant les cinq premières années en période de croissance
  • Paillez en hiver et au printemps dans les régions au climat plus rude
  • Pratiquez une taille annuelle pour contrôler son volume et sa forme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *