Comment créer un jardin japonais ?

L’art des jardins est au Japon une tradition séculaire. De nombreux traités et ouvrages y sont consacrés, qui exposent toutes les caractéristiques et tout la symbolique d’un authentique jardin japonais. Mais alors comment créer un jardin japonais ?

Sans aller aussi loin, il est possible de créer cette ambiance très particulière qui fait de ces lieux des endroits de sérénité et de paix, où l’image d’une nature reconstituée dans ce qu’elle a de plus harmonieux, est une invitation à la méditation

Inspirez vous pour cela des grandes caractéristiques des jardins.

Comment créer un jardin japonais : Les végétaux

Choisissez-les parmi les espèces de la liste proposée ; elles assurent à coup sûr la réussite de la partie végétale.

Évitez surtout les floraisons multicolores, le jardin japonais est un jardin sobre où seules quelques floraisons, en harmonie de couleurs, sont admises.

Privilégiez les arbustes persistants dont vous pourrez tailler soigneusement le feuillage, ainsi que des petits arbres caducs comme les érables japonais au beau feuillage découpé et qui change trois fois de couleur dans l’année…

Liste des végétaux

Arbres
Cerisiers du Japon (Prunus serrulata), magnolia (Magnolia stellata), érables japonais (Acer japonicum, Acer palmatum, Acer ‘Atropurpureum’), ginkgo (Gingko biloba), sophora (Sophora japonica), pins (Pinus thunbergii, Pinus parviflora), ect…

Arbustes à fleurs
Azalées du Japon (Rhodedendron japonicum), cornouillier (Cornus kousa), arbre de Judée (Cercis siliquastrum), etc…

Arbustes à feuillage
Buis (Buxus), fusain (Euonymus japonicus), pittosporum (Pittosporum tobira), nandina (Nandina domestica), mahonia (Mahonia japonica), ect…

Vivaces à fleurs ou à feuillage
Les graminées en général, dont l’ophiopogon, les miscanthus et les pennisetum, les iris, les anémones du Japon, les pivoines, les astilbes, les hostas et les fougères, ect…

Bambous
Ils sont indispensables dans ce type de décor. Selon la taille de votre jardin, choisissez des arundinaria ou des sasa de petit développement, ou si votre jardin est plus, des seudosasas ou des phyllostachus. (attention à utiliser une barrière anti-racines, pour éviter la prolifération des bambous).
Pour le sol, n’hésitez pas à remplacer le gazon par de la mousse, de la sélaginelle ou de l’helxine.

Comment créer un jardin japonais : Les matériaux

Privilégiez le minéral et le bois dans votre aménagement : terrasses ou allées en caillebotis, petites clôtures en bambous, pas japonais en granit et surtout présence de roches que vous aurez pris le soin de placer de façon naturelle, en les groupant par nombre impair et en les enterrant du tiers au moins de leur hauteur.

Pour réduire le poids de ces matériaux, vous pouvez utiliser des pierres volcaniques.

Les jardins zen sont caractérisés par la présence de sable ratissé, qui figure l’eau, étang, rivière ou ruisseau.

Ces zones de sable ratissé doivent être impeccables et sans aucunes mauvaises herbes.

Comment créer un jardin japonais : L’eau

Élément essentiel des jardins japonais, elle apporte une dimension de fraîcheur et de naturel ; lorsqu’elle ne peut être présente, elle est souvent figurée par une rivière sèche, faite de coulées de gravier ou de sable ratissé.

Les jardins d’aujourd’hui, plus sophistiqués, l’apportent parfois sous forme de brumisation, donnant à la scène une atmosphère tout particulière.

Mais de façon plus classique, vous pouvez opter pour un shishi-odoshi, petite fontaine très pittoresque, faite d’un simple tuyau de bambou, et destiné à l’origine, par son claquement rythmé, à éloigner les animaux des cultures.

L’eau se déverse dans le bec du bambou qui finit par basculer, et se vide tout en frappant d’un bruit régulier le bord de la fontaine.

Plus élaborées, les vasques de granite, de forme très simple, qui étaient autrefois placées près des maisons de thé pour permettre les ablutions avant la cérémonie du thé.

Comment créer un jardin japonais : Les accessoires

La lanterne de pierre est le symbole par excellence du jardin japonais.

Elle était autrefois disposée devant la maison de thé afin d’accueillir les visiteurs.

Citons aussi les poteries émaillées dans lesquelles vous pourrez cultiver des vivaces à feuillage ou des petits arbustes, les bonsaïs, placés à bonne hauteur pour être admirés, ou encore un petit banc de pierre ou de bois aux lignes très sobres.

Vous savez désormais comment créer un jardin japonais ! Rendez-vous sur notre boutique dès maintenant pour acheter l’équipement nécessaire pour sa création.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *