Tout savoir sur la patate douce

Remarquable plante d’ornement et légume gustativement intéressant, la patate douce est le légume à adopter ! Très simple à cultiver, elle se prête parfaitement aux régions méridionales. Appréciée pour ses tubercules à la saveur sucrée, elle se prépare comme une pomme de terre. Continuez pour tout savoir sur la patate douce.

Tout savoir sur la patate douce : caractéristiques

  • Nom commun : Patate douce
  • Nom latin : Ipomoea batatas
  • Famille : Convolvulacées
  • Type : Plante ornementale et Plante comestible
  • Végétation : vivace annuelle
  • Feuillage persistant
  • Hauteur : 0,15 à 0,30 mètres
  • Largeur : 2 à 5 mètres
  • Exposition : ensoleillée
  • Plantation : pleine terre, bac, pot ou jardinière
  • Utilisation : extérieure, au potager ou au balcon
  • Croissance : rapide
  • Multiplication : bouturage
  • Résistance au froid : faible
  • Type de sol : sableux, humus
  • PH : neutre
  • Humidité : sol drainé

La patate douce est un légume à tubercule qui n’existe pas à l’état sauvage. Elle offre des tubercules allongées à la peau fine qui peut être ocre, rouge, orange ou encore violette selon la variété cultivée. Dans les régions les plus chaudes, elle peut être envahissante et former un tapis.

Les variétés aux couleurs les plus impressionnantes sont sélectionnées pour leur qualité ornementale et sont traitées comme étant des annuelles. Elles sont également comestibles mais leur goût est moins appréciable que celui des variétés choisies pour être consommées par l’homme.

Tout savoir sur la patate douce : variétés

Bien que le choix semble limité sur nos étals, la patate douce compte plus de 500 variétés dont une majorité sont considérées comme ornementales. En suivant, retrouvez une petite liste non exhaustive de quelques unes de ces variétés.

  • Blacky, au feuillage noir
  • Marguerite, aux feuilles d’un vert particulier
  • Pink Frost, une variété naine et compacte au feuillage vert, crème et rose
  • Sweet Caroline Bronze, ses feuilles sont bronze et pourpre

Tout savoir sur la patate douce : plantation

La patate douce se plante dans un sol léger et frais, généralement entre avril et mai. Le tubercule nécessite de la chaleur et du soleil pour se développer. Les variétés ornementales supportent très bien une exposition mi-ombragée. Les régions méridionales sont idéales pour la culture de la patate douce, ailleurs, vous aurez besoin d’une serre ou d’un tunnel.

Plantez vos variétés à consommer tous les 30 centimètres au potager. Les variétés ornementales seront placées en bordure de massifs mais à l’abri du vent.

Pleine terre

  • Mettre les tubercules en végétation à la fin de l’hiver dans un environnement lumineux et chaud
  • Préparez votre sol en y apportant du fumier et de la cendre de bois
  • Plantez vos patates

En pot

Vos pots de patate douce pourront être placés à l’extérieur ou à l’intérieur pour une culture en tant que plante d’intérieur. Optez pour un contenant assez grand pour supporter une envahissante.

  • Installez le tubercule dans un pot empli de terreau à plantes vertes comme si vos souhaitiez produire des boutures
  • Complétez régulièrement le niveau d’eau mais celle-ci ne doit pas entrer en contact avec le tubercule
  • Tuteurez vos pousses au fur et à mesure

Tout savoir sur la patate douce : entretien

Elle est facile d’entretien mais ne supporte aucunement la sécheresse. Ainsi, veillez à lui apporter un niveau d’eau suffisant notamment durant l’été.

Bien que gélives, vous pourrez conserver vos patates douces d’une année à l’autre en déterrant les tubercules pour les stocker à l’abri. Désherber et pailler est inutile puisque la patate douce est elle-même couvrante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *