Semer les annuelles

Vous souhaitez garnir rapidement vos jardinières et vos massifs ? Optez pour les plantes annuelles dont la croissance et la floraison sont rapides. Avec elles vous serez comblées de bonheur et de couleurs pour l’année ! Continuez pour tout savoir sur comment semer les annuelles.

Semer les annuelles : c’est quoi une plante annuelle ?

Une plante annuelle, comme son nom l’indique, est une plante qui pousse sur un cycle très court, généralement 1 ou 2 ans. Ensuite, elle va mourir. 

La plante germe au printemps, puis fleurit dans la foulée en été. Des graines se forment rapidement dans le but d’assurer la survie de l’espèce dans le temps imparti. 

Semer les annuelles : les étapes à suivre

Tout d’abord, le choix de l’emplacement. 

Il faut choisir un emplacement large d’au-moins 1 à 2 mètres. Une fois votre zone choisie, il faut à tout prix bêcher la terre pour éviter de laisser des racines qui pourraient nuire à vos annuelles. 

Si vous jugez votre terre pauvre, n’hésitez pas à ajouter du terreau et à remuer la terre. 

Dans un second temps, il va falloir affiner votre sol. 

Il va falloir créer un lit de semence, pour cela, utilisez une griffe ou alors un râteau. En ratissant votre terre, n’hésitez pas à faire un premier arrosage pour humidifier la terre. 

Viens alors l’étape du semis

Pour ne pas nuire au futur développement des plantes, il est important de faire un semis dispersé. Vous pouvez ajouter de la semoule ou du sable sec, vous réduirez alors, la densité de votre semis. 

Une fois le semis terminé, place à l’arrosage.  

Cette étape paraît peut être anodine mais elle est cruciale. Il faut un arrosage en pluie fine pour bien humidifier votre semis mais il est impératif de faire attention à ne pas créer de ruissellement. Un ruissellement risquerait de déplacer votre semis et de le gâcher. 

Quelques semaines plus tard, c’est le moment de l’éclaircissement

L’éclaircissement vise à ne garder que les plants les plus vigoureux. Vous pouvez d’ailleurs arracher délicatement les plants sacrifiés pour les replanter ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *