Installer des plantes aquatiques

Ne négligez pas l’installation de plantes aquatiques. En plus d’embellir et d’épurer votre bassin, elles sont essentielles dans le processus écologique de celui-ci. Continuez pour tout savoir sur comment installer des plantes aquatiques. 

Vous souhaitez installer des plantes dans votre bassin ? Ne loupez pas le coche. Il vous sera seulement possible de le faire en période végétative. Autrement dit, entre le mois de mai et d’octobre. Votre choix s’effectuera en fonction de leur floraison, de leur volume ainsi que de la profondeur de bassin. Attention, choisissez-les bien et ne surchargez pas trop votre bassin !

Installer des plantes aquatiques : bien les choisir

Pour commencer, introduisez des plantes oxygénantes dans votre bassin. Ces dernières vous permettront d’avoir une eau toujours bien claire et les poissons s’y sentiront bien. Pour vous faire une idée, le volume de ces plantes doit correspondre à 1/5 de celui de votre bassin. Pour un bassin qui mesure 20 m3, nous vous conseillons d’installer entre 4 et 8 plantes. 

Il existe différentes variétés de plantes oxygénantes. En voici deux, qui sont majoritairement les plus courantes et consommées.

  • Les Myriophyllum verticillatum et aquaticum, qui sont vendues sous forme de bouture que l’on plante dans un contenant sous minimum 30 cm d’eau. 
  • L’élodée crispée, qui servira de nourriture pour les poissons. Elle prend forme dans une hauteur d’eau comprise entre 0,30 et 1m 50. 

Après avoir attendu deux semaines, vous pouvez procéder à l’installation des plantes ornementales. En fonction de leur variété, il est important de respecter une certaine profondeur d’eau pour les planter. Par exemple, les plantes de marécages peuvent être installées entre 0 et -10 cm sous l’eau. À l’inverse, les plantes d’eau franche ont un enracinement qui se situe entre -10 et -150 cm. 

On sait qu’un bassin devient tout de suite plus agréable lorsqu’il est bien garni. Cependant, un excès de plantes et de végétaux empêche la lumière de passer et les feuilles ne peuvent pas effectuer la photosynthèse. C’est pourquoi avant toute chose, vous devez prendre en compte la surface et la profondeur de votre bassin qui conditionnera le volume de plantes que vous pourrez installer. 

Installer des plantes aquatiques : les plantes aquatiques de faible profondeur

Les végétaux de faible profondeur peuvent se planter directement dans des poches de terre sur les bords du bassin. Cependant, cette plantation reste délicate si le bassin est profond. 

Pour des plantations en pleine terre : 

  • Installez un feutre épais entre la bâche et la terre afin de ne pas percer le liner. 
  • Installez une couche de 20 à 30 cm de terre ou de vase. 
  • Plantez les mottes dedans. 
  • Recouvrez le tout avec une couche de 3 cm de pierre de lave ou de graviers afin de maintenir la terre et de ne pas troubler l’eau. 

Installer des plantes aquatiques : les plantes aquatiques profondes

Les espèces les plus profondes se plantent dans des paniers. Cette technique permet de les retirer facilement de l’eau, de les diviser mais aussi de les aider dans leur développement. 

  • Choisissez des paniers en plastique ou sac en fibre de coco de grande taille. 
  • Utilisez un panier par espèce. 
  • Ajoutez dans le panier du terreau aquatique ou du terreau d’argile. 
  • Sans enterrer le collet, insérez la motte de plante. 
  • À l’aide de pierre de lave, recouvrez la surface sur 2 à 3 cm. 
  • Insérez le panier dans une bassine pour éliminer toutes particules restantes. 
  • Plongez-le dans le bassin. 
  • À l’aide de galets, lestez et calez les plantes afin d’éviter que le vent ne les renversent. 

Installer des plantes aquatiques : les plantes flottantes

Vous ne voulez pas vous prendre la tête ? Les plantes flottantes sont la solution. Rien de plus facile à réaliser, puisqu’il vous suffit juste de déposer les plantes à la surface de l’eau dans une partie ensoleillée du bassin. Ces plantes se développeront dans les parties peu profondes du bassin ou bien dans un bac. 

  • Si vous ne souhaitez pas que votre plante bouge, fixez-la à une pierre au fond du bassin à l’aide de fil de nylon. 
  • Conservez les plantes gélives dans un bac rempli de terre et d’eau dans une pièce éclairée et plutôt tempérée (au-dessus de 15°C). 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *