Tout savoir sur les orchidées

Les orchidées cultivées en serre sont, pour la plupart, originaires des régions tropicales. Il en existe un nombre impressionnant d’espèces (environ 15000) toutes recherchées pour leurs fleurs remarquables, aux formes les plus originales et aux coloris les plus variés. Vous souhaitez tout savoir sur les orchidées ?

Parmi les plus importantes, il faut citer : Cattleya, Cymbidium, Dendrobium, Odontoglossum, Oncidium, Paphiopedilum, Phalaenopsisn ainsi que toute une série de formes intermédiaires.

Suivant leur région d’origine, les orchidées n’ont pas les mêmes besoins en chaleur. Quelques espèces s’accommodent bien de la serre froide (Cymbidium, Odontoglossum, certains Paphiopedilum, etc…), mais le plus grand nombre d’entre elles exigent une serre tempérée ou chaude et un degré hygrométrique très élevé.

En outre, exigeantes en lumière, les orchidées redoutent le plein soleil qui doit être tamisé par un voilage.

Des orchidées fleuries peuvent toutefois être gardées durant un certain temps dans la maison, surtout en été alors que le chauffage central ne dessèche pas l’atmosphère.

Placez-les à exposition ombragée. Arrosez-les de préférence à l’eau de pluie et pulvérisez régulièrement de l’eau pure sur leur feuillage.

Si vous disposez d’une petite serre, il est par contre possible d’envisager de continuer à élever des plantes adultes en choisissant les espèces selon la température qui peut être maintenue dans l’abri.

Nous vous avons résumé les exigences de quelques-unes des orchidées que l’on trouve maintenant assez couramment à prix raisonnable.

Pour toutes, les support de culture est constitué de mousse de sphagnum et de racines de polypodium, ou d’écorce de pin, de tourbe très fibreuse et de granulés de polystyrène pour l’aération et le drainage. Vous trouverez ces mélanges tout prêts dans le commerce si vous avez à effectuer un rempotage.

Mais ces mélanges ne sont que des supports de culture et des apports d’engrais pour orchidées sont nécessaires. Assez espacés au printemps (une fois toutes les 3 semaines), ils doivent être hebdomadaires en été, espacés à nouveau en automne et complètement supprimés pendant l’hiver.

Tout savoir sur les orchidées : Cattleya

C’est une des orchidées les plus connues du grand public. Originaire d’Amérique du Sud, elle demande une température comprise entre 16 et 25°C et une forte humidité atmosphérique. Les arrosages doivent être abondants au printemps et en été.

Tout savoir sur les orchidées : Cymbidium

Originaire d’Asie, il supporte des températures minima de 7 à 10°C ; 30°C est un maximum. Les nuits fraîches favorisent la formation des boutons floraux et, pendant la floraison, la température ne doit pas excéder 22°C.

Tout savoir sur les orchidées : Dendrobium

Provenant d’Asie, ce genre comprend des plantes de serre froide et d’autres de serre chaude. Les dendrobium de serre froide doivent bénéficier d’une période de repos hivernal avec une température comprise entre 10 et 16°C et des arrosages parcimonieux.

Tout savoir sur les orchidées : Miltonia

Originaires de la cordillère des Andes, ces orchidées rappellent un peu la forme des pensées. Elles n’aiment ni la chaleur (au delà de 25°C), ni la fraîcheur (en dessous de 12°C).

Tout savoir sur les orchidées : Odontoglossum

Orchidée de la cordillère des Andes, l’Odontoglossum se cultive en serre froide. Température minimum de 7 à 10°C, maximum 25°C. Les bassinages sur le feuillage sont très profitables. Plante peu exigeante en engrais.

Tout savoir sur les orchidées : Paphiopedilum

Originaire d’Asie, c’est le populaire “Sabot de Vénus”. De culture facile, la paphiopedilum demande une température comprise entre 13 et 20°C pour les espèces de serre froide et entre 17 et 25°C pour celles de serre chaude.

Contrairement aux autres orchidées, les paphiopedilum ont besoin de calcaire. Vous pouvez le fournir en ajoutant de la poudre de Dolomie au compost ou en arrosant à l’eau calcaire.

Le support de culture ne doit jamais sécher. La longévité des fleurs est remarquable.

Tout savoir sur les orchidées : Phalaenopsis

C’est une orchidée d’Indonésie dont les fleurs, évoquant la forme d’un papillon, sont portées par de longues tiges gracieusement arquées. Floraison de très longue durée. Demandant 18 à 25°C de température et une aération suffisante, la phalaenopsis doit être abondamment arrosé en été. L’hiver, une température de 17 à 18°C et des arrosages espacés permettent le repos de végétation.

Contrairement aux cymbidium, miltonia et oncidium, les phalaenopsis se cultivent exclusivement en intérieur. Il n’y a pas de période de repos à respecter, et vous pouvez obtenir jusqu’à 9 mois de floraison sur 12 ! Après floraison, coupez la tige florale entre le 2e et le 3e œil. A la base d’un des 2 yeux restants, une nouvelle hampe florale va se développer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *