Tout savoir sur le charme

Apprécié et utilisé pour former des haies, le charme est un arbre qui se ramifie naturellement dès son plus jeune âge. L’hiver, de petites fleurs prenant la forme de boutons apparaissent. Allons ensemble à la découverte de cette plante qui ne manque pas de charme ! Continuez pour tout savoir sur le charme.

Tout savoir sur le charme : les caractéristiques

  • Noms communs : Charme
  • Nom latin : Carpinus
  • Famille : Bétulacées
  • Type de plante : Arbre, arbre feuillu. 
  • Feuillage : Caduc.
  • Hauteur à maturité : 5 à 10 mètres voir même plus. 
  • Multiplication : Bouturage
  • Résistance au froid : Résistante 
  • Type de sol : Argileux, calcaire, humus
  • PH : Neutre

Présent naturellement en Europe, les charmes sont des arbustes marcescents. Autrement dit, leur feuillage va brunir et sécher en automne mais va rester accroché aux branches tout le long de l’hiver. 

À la belle saison, les feuilles mesurent entre 4 et 8 cm de long, elles sont dentées, vertes et plissées. Le tronc est doté d’une écorce lisse, brune et rayée de gris avec des raies verticales. 

Pour lui garantir une durée de vie la plus longue possible, il vaut mieux le planter en plein soleil, que ce soit en bosquet, isolé dans le pelouse, dans un bac, ou même en ornement d’une allée, pour qu’il puisse garder de belles couleurs même en hiver. 

Mais en tant qu’arbre, le charme possède de grosses racines qui peuvent endommager les canalisations, allées… 

Tout savoir sur le charme : le semer 

  • Préparez un trou d’au moins 50 cm de profondeur, d’un diamètre minimum 3 fois supérieur à celui du tronc pour que les racines aient une terre souple pour prendre rapidement. 
  • Bien placer le collet au niveau du sol.  
  • Une fois bien rebouché avec de la terre souple, arrosez généreusement.
  • Ajoutez ensuite un tuteur solide, avec un lien entre les deux.

Tout savoir sur le charme : l’entretenir 

L’entretien du charme dépend de l’usage que vous voulez en faire. Soit en tant qu’arbuste isolé , soit en tant que haie. 

  • En tant qu’arbuste isolé, il ne nécessite pas de taille, mais en tant que haie, il faut le tailler 2 fois par an, début juin, puis début septembre.  
  • Pour le tailler, utiliser un taille-haie à moteur, un modèle électrique ou un taille-haie à la main, mais dans ce cas préparez vos avant-bras car ça va être du sport. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *