Tout savoir sur le Calathea

La plupart des espèces de Calathea sont connues pour leur feuillage décoratif. Ce sont des plantes de 20 à 50 centimètres de hauteur, à tiges plus ou moins couchées, formant une touffe de grandes feuilles, portées par de longs pétioles et remarquables par leurs panachures très brillantes. Vous souhaitez tout savoir sur le Calathea ?

Les fleurs sont réunies en gros cônes ou en capitules, que vous pouvez couper dès leur apparition pour favoriser le développement des feuilles.

Tout savoir sur le Calathea : Rufibarba

L’espèce rufibarba est caractérisée par des feuilles de 15 à 20 cm, aux bords ondulés et finement allongés. Le dessus des feuilles est, suivant la variété, vert bleuté à vert olive brillant. Le dessous des feuilles est duveteux, très agréable au toucher, parfois de couleur pourpre.

Tout savoir sur le Calathea : Rosea-picta

Les espèces rosea-picta ont de belles feuilles arrondies, diversement zébrées et panachées suivant les variétés. La variété Illustris est largement répandue avec ses feuilles pourpre sur le dessous, largement zebrées de vert foncé et de vert clair sur le dessus. La nuit, les feuilles s’enroulent sur elles-mêmes, d’où leur nom de plante cigare.

Tout savoir sur le Calathea : Sanguinea

L’espèce sanguinea et plus particulièrement la variété Flamingo est courante sur les lieux de vente, avec des feuilles plus grandes, jusqu’à 40 cm et moins souples. Les feuilles naissantes au centre de la touffe sont roses sur le dessous et blanc bordées de vert sur le dessus. Avec l’âge, les feuilles deviennent entièrement vertes sur le dessus, la nervure principale blanchâtre étant bien marquée.

Tout savoir sur le Calathea : Crocata

L’espèce crocata est remarquée pour sa jolie floraison aux bractées orange, qui apparaissent au sommet des tiges florales. Le feuillage est composé de feuilles oblongues, légèrement ondulées, de couleur chocolat. Récemment introduite, vous la trouverez fréquemment sur les lieux de vente et la remarquerez grâce à ses couleurs couleurs si particulières, ressortant parfaitement à côté d’un feuillage vert, comme celui de la Nephrolepis par exemple.

Magnifiques ornement des serres chaudes, les calathea sont assez difficiles à conserver en appartement, surtout en hiver, à cause de la sécheresse de l’air. Si vous voulez le tenter, il faut donc lutter contre cette dernière par tous les moyens ; culture sur plateau de gravier humide, bassinages, lavages de feuilles, etc… Par contre, ils réussissent très bien en terrarium.

Cette espèce affectionne une lumière tamisée et une température de 15 à 20°C. Abondants en été, les arrosages doivent être ralentis en hiver sans toutefois que les plantes risquent de souffrir de soif. L’enroulement des feuilles est signe de besoin d’eau.

Multiplication possible par division de touffe lors du rempotage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *