Tout savoir sur la courge d’ornement

Plante rampante ou grimpante, de 2 à 3 m de long, s’accrochant par ses vrilles rameuses. Feuilles grandes, cordiformes ; grandes fleurs blanches sans intérêt. Les fruits de forme variée, d’abord verts, deviennent blancs ou jaunâtres, ligneux et creux à leur maturité. Vous souhaitez tout savoir sur la courge d’ornement ?

Tout savoir sur la courge d’ornement : Attrait

Comme les coloquintes, les courges d’ornement sont surtout cultivées pour leurs fruits originaux qui se conservent très longtemps.

Tout savoir sur la courge d’ornement : Sol / Exposition

Terre riche en humus, à exposition ensoleillée et chaude.

Tout savoir sur la courge d’ornement : Culture

  1. Semez en mars-avril à l’abri et repiquez séparément en pots. Mettez en place en mai, à 80 cm d’écartement.
  2. Semez en mai en place. La conduite de la culture est la même que pour les courges comestibles (ou courgettes).

Faites des trous à 80 cm de distance. Garnissez le fond de fumier et remplissez de terreau. Semez par poquets de deux à trois graines. Placez un solide tuteur de 2 m sur lequel vous palisserez les jaunes plants à mesure de leur développement. Les fruits acquièrent leurs formes régulières à la condition d’être suspendus ; ceux qui se développent sur des plantes traînantes sont toujours difformes.

Tout savoir sur la courge d’ornement : Utilisation

Comme les coloquintes, les courges sont surtout cultivées pour leurs fruits originaux qui se conservent très longtemps. Leur feuillage exhale une odeur désagréable et il est préférable de les plantes à l’écart des lieux de séjour.

Pour une bonne conservation des fruits, cueillez-les lorsqu’ils rendent un son creux sous le choc et que l’écorce résiste à la pression. Raclez la pellicule externe et retirez par un orifice pratiqué au sommet du col, les graines et la pulpe spongieuse intérieure. Suspendez ensuite dans un lieu sec et aéré pour achever la dessiccation.

Tout savoir sur la courge d’ornement : Variétés

Les plus remarquables sont :

  • Courge massue : Col très allongé et renflé à l’extrémité.
  • Courge massue longue : Dépasse 1 m de longueur, moins renflée que la précédente.
  • Courge pélerine ou calebasse : Fruit en forme de bouteille, étranglé à la partie supérieure, employé comme bouteille quand il est séché et vidé.
  • Courge poire à poudre : En forme de poire allongée.

Il y a peu d’intérêt à cultiver ces variétés séparément et, d’ailleurs, elles sont couramment commercialisées en mélange.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *