Tout savoir sur l’ipomée

Vous êtes vous déjà demandé pourquoi vos ipomées jaunissaient ? Et bien, cela veut dire que vous les avez tout simplement trop arroser. Un substrat trop détrempé entraîne le pourrissement des racines. Continuez pour tout savoir sur l’ipomée. 

Tout savoir sur l’ipomée : les caractéristiques

  • Noms communs : Ipomées, liseron bleu, gloire du matin
  • Nom latin : Ipomoea
  • Famille : Convolvulacées
  • Type de plante : Fleur, plante à fleurs, arbre, arbre à fleurs
  • Feuillage : Caduc
  • Hauteur : 0,45 à 10 m 
  • Multiplication : Semis
  • Résistance au froid : Fragile
  • Type de sol : Sol sableux, humus
  • PH : Neutre

Originaire des pays chauds des tropiques, l’ipomée est aussi appelée liseron bleu ou gloire du matin. Plante grimpante, annuelle ou vivace, cette fleur est dite « volatile » car elle est souple et s’enroule autour de tous les supports. 

De couleurs bleues, blanches ou rouges, les fleurs de l’ipomée ont la particularité de s’ouvrir le matin pour se faner le soir. Mais pas de panique, les fleurs se renouvellent tous les jours !

Tout savoir sur l’ipomée : la planter

L’ipomée aura besoin de beaucoup de soleil pour se développer. Préférez lui une orientation plein sud pour une exposition chaude et ensoleillée. Sachez que cette fleur se plaira particulièrement en bord de mer !

  • Sur sol chaud, semez-la ou plantez-la entre fin avril et fin juin. 

Pour la planter : 

  • Pour une plantation en pleine terre de plants en godets, commencez par préparer votre sol. 
  • Enlevez les cailloux, les mottes et les mauvaises herbes. 
  • Si votre sol est pauvre, faites un apport de fertilisant organique avec du fumier et des algues. 
  • Faites un trou et placez l’ipomée dans celui-ci. 
  • Recouvrez de terre, tassez et arrosez légèrement sans noyer le plant. 
  • Entre chaque plant, installez une distance de 30 cm. 

Pour la semer : 

Pour favoriser la germination, nous vous conseillons de faire tremper vos graines la veille de votre semis. 

  • Préparez le sol et enlevez cailloux, mottes et mauvaises herbes. 
  • Si votre sol est pauvre, faites un apport de fertilisant organique avec du fumier et des algues. 
  • Faites des trous espacés de 0,60 à 1 m des autres. 
  • Insérez entre 5 et 6 graines dans chaque trous. 
  • Recouvrez de terre, tassez et arrosez légèrement sans noyer les graines. 

Tout savoir sur l’ipomée : l’entretenir

  • Arrosez de manière fréquente durant l’été. 
  • Pendant la floraison, faites un apport d’engrais soluble pour plantes fleuries au minimum une fois par mois. 
  • Dans certaines régions, nous vous conseillons de protéger l’ipomée pendant l’hiver à l’aide d’un voile
  • Rempotez-la au printemps. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *