Protéger de la pluie

La pluie peut parfois réduire à néant tous vos travaux et efforts mis au potager lorsqu’elle tombe avec une certaine intensité sur vos plantations. On pense souvent à ses qualités mais ses défauts existent bel et bien. Continuez pour pour apprendre à protéger de la pluie.

Protéger de la pluie : pourquoi

  • Les épisodes de pluies violentes parfois mêlés à de la grêle peuvent provoquer des gros dégâts
  • Le changement de température soudain est un choc pour la plupart des plantations, les giboulées étant refroidissantes
  • Limitez également les maladies cryptogamiques en protégeant vos plantations
  • Agissez en avance pour éviter la prolifération d’adventices suites à des épisodes pluvieux
  • Evitez la formation d’une croûte dure rendant la pratique du sol plus compliquée
  • Faites attention au possible pourrissement des graines les plus fragiles, notamment celles des haricots
  • Retrouvez des astuces contres les limaces qui reviennent avec la pluie

Protéger de la pluie : prévention

  • Griffez le sol s’il n’est pas couvert pour éviter la formation d’une croûte
  • Tuteurez les plantes potagères à tiges et à rameaux pour éviter qu’elles ne se brisent sous le poids de la pluie
  • Installez des cloches sur les graines de sujets délicats pour favoriser la levée comme pour les courgettes, melons ou encore le basilic
  • Ôtez les cloches lorsque la pluie est passée
  • Placez des tunnels pour protéger les récoltes
  • Pensez à placer des tunnels de forçage ou des housses plastiques pour garder les plantes au chaud et éviter un refroidissement soudain
  • Percez les housses à plusieurs endroits pour éviter la condensation
  • Enlevez les dès que le temps devient plus clément
  • Réalisez un paillage à base de briques et de tuiles concassées ou entières autour des plantes potagère ou dans les allées qui longent les planches
  • Ou alors, utilisez des ardoises
  • Rentrez en serre les cultures les plus fragiles et frileuses comme les tomates
  • Munissez-vous de mini-serre transportables si jamais vous n’en possédez pas une
  • Surélevez le potager à sa création pour rendre plus facile l’installation de protections au dessus des plantes
  • Ameublissez le sol afin de permettre à l’eau de facilement s’infiltrer dans le sol
  • Sarclez et binez assez régulièrement

Protéger de la pluie : après

  • Après une pluie violente, des giboulées ou de la grêle, il faut soigner votre potager
  • Retirez tous les rameaux cassés, ainsi que les feuilles et fruits abîmés
  • Rabattez au sécateur sous les cassures
  • Secouez légèrement les fleurs pour ôter l’eau et aider à leur pollinisation
  • Appliquez un produit antifongique en cas de blessures pour éviter l’apparition de champignons et donc de maladies
  • Réalisez un drainage avec des tuyaux de drainage perforés afin d’évacuer l’eau en cas d’inondation
  • Ou mettez en place un puit sec qui recevra le surplus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *