Préparer le poulailler à l’hiver

L’automne est annonciateur de l’hiver. Les jours raccourcissent et les températures baissent. Si vous avez commencé à préparer votre intérieur pour l’hiver, n’oubliez pas vos poules ! Pour leur bien-être, une vérification du poulailler et l’adaptation de quelques réflexes sont essentiels. Pour les aider à traverser l’hiver, étanchéité, sécurité et alimentation saine sont les mots d’ordre pour préparer le poulailler à l’hiver !

Préparer le poulailler à l’hiver se fait dès sa conception

Si la conception de votre poulailler est bien pensée, vous n’aurez qu’à vérifier que tout va bien à la mi-automne. Bien des personnes font l’acquisition de poules en été et ne pensent pas forcément à l’hiver lors de la conception de leur poulailler. Ne faites pas cette erreur. Pensez sur le long terme.
Surveillez le long de l’année l’état du sol de votre poulailler. S’il est humide, il y a un problème d’isolation. Privilégiez des sols en ciment, béton ou même en bois traité, plus isolants et plus simples à entretenir que de la terre battue.

Votre poulailler est mobile ? Pensez à le changer d’exposition et rapprochez-le d’une haie ou d’un mur. Ainsi, vous le protégerez un peu plus des vents et intempéries.

Préparer le poulailler à l’hiver : l’étanchéité

L’humidité, vecteur du développement rapide des germes, est l’ennemi numéro un de vos poules. Cause fréquente des maladies et décès en hiver, offrez à vos poules la protection dont elles ont besoin. Vérifiez que le toit ne présente aucune perforation, que l’air circule correctement sous l’abri et mettez en place une gouttière si ce n’est pas déjà fait.

Placez une couverture thermique ou une bâche sur le toit de votre poulailler en cas de températures extrêmes mais veillez à ce que cette solution n’encombre pas tous les points d’aération. Des aérations bouchées mènent à de la condensation, donc à de l’humidité.

Isolez vos parois à l’aide de plaques de plexiglass mais ne couvrez pas la totalité de la hauteur des ouvertures pour ne pas altérer l’aération du poulailler. Attention au polystyrène, toxique pour vos poules, si vous en utilisez, faites en sorte qu’elles ne puissent pas le picorer.

Préparer le poulailler à l’hiver : l’alimentation

Une bonne alimentation est un coup de pouce non négligeable pour aider vos poules à passer l’hiver. Veillez à ce que vos aliments pour poules soient riches en blé et apportent les vitamines nécessaires.

Ne négligez pas la quantité et qualité d’eau donnée à vos poules. Vérifiez qu’elle ne gèle pas en installant un chauffe abreuvoir ou en remplissant leur réserve d’eau tiède pour en retarder le refroidissement.

Préparer le poulailler à l’hiver : parcours extérieur

Même lorsqu’il fait froid, il vous est toujours agréable de sortir prendre un peu l’air. C’est la même chose pour vos poules. Aménagez-leur un parcours extérieur protégé du temps par des bâches transparentes et des prédateurs par un grillage. Vous pourrez installer mangeoire et abreuvoir dans cet espace dédié à leurs gambadements. Veillez à ce que votre grillage ne présente pas de trou tout au long de la saison et gardez vos poules à l’abri.

Installez-leur un bac à sable dans leur abri extérieur pour qu’elles puissent prendre leur bain de poussière même par temps humide et n’hésitez pas à mettre des jeux à leur disposition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *