Installer une ruche

Pour que votre ruche se porte au mieux, maintenez dans celle-ci une température et un degré d’humidité constant afin de conserver votre miel et votre couvain. Vous souhaitez installer une ruche dans votre jardin mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Voici nos conseils pour vous aider quant à l’installation de celle-ci. Continuez pour tout savoir sur comment installer une ruche. 

Pour commencer, vous pouvez la fabriquer vous-même ou bien acheter une ruche en kit. Mais l’installation de celle-ci est primordial et déterminera votre production de miel. En effet, la réussite de l’élevage dépend du bien-être des abeilles qui dépend à son tour de l’installation de la ruche. 

Installer une ruche : quel emplacement choisir ? 

Avant de vous lancer, il est important de bien choisir l’emplacement de votre ruche. Car qui dit ruche, dit miel ! Et pour une production de qualité, l’environnement dans lequel évolue les abeilles est primordial. Voici donc quelques règles à suivre quant à l’emplacement de votre ruche.

  • Favorisez les milieux secs et lumineux. 
  • Placez-la à proximité d’un point d’eau et de sources de nectar. 
  • Veillez à ce que le terrain soit débroussaillé, accessible toute l’année et protégé du vent. 
  • Évitez de l’installer près d’une culture intensive car l’utilisation de pesticides pourraient nuire à votre production. 
  • Évitez de l’installer à proximité des voies publiques et favorisez les endroits calmes. 

Installer une ruche : l’aménager

Dans un second temps, il vous faudra prendre en compte la disposition et l’aménagement de celle-ci. 

Tout d’abord, l’orientation de votre ruche est déterminante pour la production de miel. La planche de vol devra être tournée vers le sud et chaque ruche orientée dans des directions différentes (sud-est ou sud-ouest). Celle-ci pourra alors dès le matin recevoir les rayons du soleil. 

Dans un second temps, il vous faudra prendre en compte l’inclinaison. En effet, privilégiez une inclinaison horizontale, légèrement vers l’avant afin que les débris et déchets puissent s’évacuer facilement. 

Pour la préserver de l’humidité, veillez à installer des plateaux à 30 ou 40 cm de haut. De plus, afin d’isoler chaque ruche, disposez-les à une distance d’1 mètre entre chaque. 

Pour favoriser le repérage des abeilles et pour éviter qu’elles ne dérivent ou se trompent de ruche, maximisez les repérages et placez-la à proximité d’arbres particuliers ou différenciez-la avec une couleur particulière. 

Installer une ruche : la législation

Cependant, vous ne pouvez pas installer votre ruche n’importe où. Et oui, certaines obligations sont imposées par la loi. Avant de commencer, on vous conseille alors fortement de prendre connaissance de la réglementation en vigueur. 

Pour vous aider, on vous fait un petit point rapidement. Tout d’abord, cette réglementation vise à : 

  • régulariser l’exploitation vis-à-vis de l’état.
  • assurer et maintenir une bonne entente entre l’apiculteur et son voisinage. 

Vous devez alors placer les ruches à une certaine distance que vous avez définie préalablement avec le préfet des voies et établissements publics. De plus, il vous faudra déclarer votre exploitation à la Direction des Services vétérinaires afin de lui attribuer une immatriculation. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *