Entretien du ficus Ginseng

Originaire d’Asie, le ficus ginseng, habitué à des températures élevées, est cultivé sous nos climats telle une plante d’intérieur sous forme de bonsaï. Facile de culture et d’entretien, certains le surnomment allègrement le “bonsaï des débutants”. Pourtant, ce n’est pas une raison pour le négliger. Continuez pour en apprendre plus sur l’entretien du ficus ginseng.

Entretien du ficus Ginseng : caractéristiques

  • Nom commun : Ficus Ginseng
  • Nom latin : Ficus microcarpa
  • Famille : Moracées
  • Type : plante d’intérieure décorative
  • Hauteur : 40 centimètres à 1 mètre
  • Sol : terreau plantes vertes
  • Humidité : bien drainé
  • Exposition : lumineuse
  • Feuillage : persistant

Ginseng signifie “racine” en chinois. En effet, le ficus Ginseng présente une admirable racine aérienne qui lui fait également office de tronc. Son feuillage, d’un vert luisant est très décoratif et se développe au sommet de la grosse racine.

Entretien du ficus ginseng : gestes et astuces

Bien que très simple d’entretien, votre ficus Ginseng nécessite tout de même quelques soins afin de vivre dans les meilleures conditions et le plus longtemps possible.

  • Maintenez la température de votre maison ou appartement entre 15 et 25°C
  • Offrez-lui un emplacement lumineux sans rayons de soleil directs
  • Surveillez les courants d’air qui lui sont néfastes
  • Rempotez tous les deux ans
  • Arrosez le ficus lorsque la surface de la terre est sèche, attention aux excès d’eau qui pourraient le rendre très vulnérable
  • Nettoyez régulièrement le feuillage à l’aide d’une lingette
  • Brumisez le feuillage avec de l’eau non calcaire pour recréer ses conditions d’origine

Entretien du ficus Ginseng : taille

Si vous considérez votre ficus Ginseng comme un bonsaï, il faudra le tailler régulièrement afin qu’il conserve sa petite taille. Taillez graduellement à l’aide d’un sécateur les jeunes pousses pour lui donner la forme que vous souhaitez et pour qu’il continue à se ramifier

Entretien du ficus Ginseng : maladies

  • Si votre arbre perd ses feuilles, c’est sans doute un signe d’arrosages trop fréquents, de manque de luminosité ou humidité ou l’effet des courants d’air. Revoyez son emplacement et diminuez vos arrosages.
  • Le feuillage se jaunit ou se tâche lors d’une attaque d’araignée rouge. Traitez avec un acaricide biologique.
  • Un amas blanchâtre et un duvet poisseux apparaît sur les feuilles en conséquence des cochenilles farineuses. Pulvérisez du savon noir sur le feuillage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *