Arroser son jardin sans gaspillage

Même s’il fait chaud et que vos plantes ont besoin d’eau, arrosage ne rime pas avec gaspillage. Il est important d’arroser son jardin quand il faut mais aussi comme il faut. Découvrez nos astuces pour un arrosage réussi à tout prix. Continuez pour tout savoir sur comment arroser son jardin sans gaspillage. 

Arroser son jardin sans gaspillage : formez des cuvettes

Lorsque vous faites une plantation dans votre jardin, nous vous conseillons de former une cuvette, un creux qui sera destiné à recevoir l’eau d’arrosage. 

Il existe deux avantages à cette pratique : 

Grâce à la cuvette, l’eau peut pénétrer en profondeur au lieu de s’étaler en surface. De plus, l’eau de puit pourra être stockée autour de la plante. 

Arroser son jardin sans gaspillage : arroser de façon utile et ciblée

Pour vous aider, voici quatre astuces pour que votre arrosage soit plus bénéfique à la fois pour vos plantes et la planète !

Arrosez au pied 

Pour nourrir au mieux les racines, vos plantes ont besoin d’eau au niveau du pied. C’est ici que l’eau se rendra directement utile. De plus, l’arrosage au pied limitera le développement de maladies notamment au potager et sur les rosiers. 

  • Privilégiez l’arrosage individuel au pied de chaque plante plutôt qu’un arrosage par aspersion générale. 

Arrosez davantage mais moins souvent

Changez vos habitudes et pensez à arroser abondamment plutôt que fréquemment ! 

Arrosez à la fraîche

Il est conseillé d’arroser votre jardin « à la fraîche ». Autrement dit, le matin ou le soir. Si vous arrosez en pleine journée et en plein soleil, l’évaporation est plus rapide et les risques de brûlure de feuillage plus élevés. 

En été, il est seulement conseillé d’arroser le soir. 

Arrosez en deux passages

À l’arrosoir ou au tuyau, il est conseillé d’arroser en deux passages : 

  • Commencez par un arrosage léger pour humidifier la terre. 
  • Poursuivez avec un deuxième arrosage pour que l’eau pénètre au mieux dans le sol. 

Arroser son jardin sans gaspillage : arroser à bon escient

En fonction des parcelles ou encore des variétés plantées, la consommation d’eau varie beaucoup. 

Voici deux exemples, au potager et pour les fruitiers, arbres d’ornements ou vivaces pour lesquels la consommation d’eau n’est pas la même. 

Le potager est un gros consommateur d’eau, même si il existe des distinctions à faire en fonction des légumes. 

  • Les légumes feuilles (épinards, salades) ont besoin de beaucoup d’eau. Nous vous recommandons donc de les arroser copieusement. 
  • Les légumes fruits (tomates, aubergines, etc) ont besoin de beaucoup d’eau mais seulement au début. Une fois la production commencée, vous pouvez alléger les arrosages. Attention, les arroser trop pourrait leur faire perdre leur goût !
  • Les pommes de terre, carottes ou encore les oignons se contenteront d’arrosages modérés. 

Pour les fruitiers, arbres d’ornements et vivaces : 

  • Même s’il pleut, arrosez très généreusement à la plantation. 
  • Arrosez très souvent l’année suivant la plantation. 
  • Une fois les racines établies, vous pouvez espacer voire supprimer les arrosages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *