Tout savoir sur l’olivier

Arbre robuste que l’on retrouve dans des paysages méditerranéens, l’olivier a une croissance lente qui lui vaut sa réputation d’immortel. Vous retrouverez diverses variétés d’oliviers dons certaines sont autofertiles. Plutôt résistant au froid, il trouvera parfaitement sa place dans votre jardin ou au balcon. Continuez pour tout savoir sur l’olivier.

Tout savoir sur l’olivier : caractéristiques

  • Nom commun : Olivier
  • Nom latin : Olea europæa
  • Famille : Oleaceae
  • Type : arbre fruitier
  • Végétation : vivace
  • Feuillage : persistant
  • Hauteur : 2 à 10 mètres en moyenne
  • Exposition : ensoleillée
  • Plantation : extérieure en pleine terre ou un bac
  • Résistance : moyenne
  • Type de sol : argileux, calcaire et caillouteux
  • PH : alcalin, neutre, acide
  • Humidité : sol sec et drainé

L’olivier est un arbre qui saura habiller votre balcon, jardin ou allées. Ses longues feuilles sont vernies sur le dessus et il se pare d’une multitude de fleurs blanches durant la période printanière. Des olives vertes ou noires comestibles apparaissent au bout de cinq à sept ans de longévité. Nécessitant un climat chaud et sec, il peut tout de même résister à des températures allant jusqu’à -15°C si le sol est est parfaitement drainé. Cependant, le gel et les températures négatives ne lui permettent pas de fructifier. Ainsi, en France métropolitaine, il faudra le planter dans les sud pour espérer pouvoir récolter des olives.

Tout savoir sur l’olivier : plantation

L’olivier est généralement vendu en motte. Conservez la motte intacte et rafraîchissez les racines avant toute chose en les hydratant avant de les démêler et offrez leur une coupe de quelques centimètres.

En pleine terre

  • Faites tremper la motte durant au moins deux heures dans du pralin, un mélange d’eau, de terre de jardin et de fumier.
  • Creusez un trou en fonction de la taille des racines de la plante
  • Bêchez le fond de votre trou
  • Ajoutez une couche de gravier, de sable ou de billes d’argile afin de drainer votre sol
  • Apportez une couche de terre vierge afin que les racines n’entrent pas en contact avec l’engrais
  • Placez la plante au centre
  • Remplissez votre trou en tassant régulièrement à l’aide de votre pied
  • Formez une cuvette aux pieds de l’arbre. Un arrosage abondant est nécessaire au départ afin que la terre se fixe entre les racines.
  • Tuteurez solidement votre jeune arbre
  • Laissez environ 8 mètres en tous sens entre vos oliviers si vous en plantez plusieurs

En pot

  • Munissez-vous d’un bac suffisamment grand que vous installerez dans un endroit ensoleillé et abrité du vent
  • Humidifiez votre arbre afin de le dépoter
  • Faites tremper votre motte dans du pralin
  • Réalisez un mélange de terreau et de terre du jardin
  • Enterrez vos racines juste en-dessous de la surface du bac, vous pouvez même laisser la motte dépasser dans certains cas
  • Rempotez tous les trois ans

Tout savoir sur l’olivier : entretien

Une taille annuelle sera nécessaire à la fin de l’hiver ou au début du printemps. Supprimez les branches qui se sont développées au pied de l’arbre et le long du tronc. Retirez également toutes branches qui tomberaient vers le sol ou qui pousseraient vers l’intérieur. Si vous repérez une maladie, retirez immédiatement les feuilles contaminées pour les brûler.

L’olivier ne supporte pas l’eau stagnante et les sols très humides. Naturellement trouvé dans des régions chaudes et sèches, tentez au mieux de reproduire ces conditions pour qu’il puisse vous montrer toute sa splendeur. Ainsi, arrosez lorsque le sol est sec sans inonder les racines. En hiver, rentrez votre arbre dans un endroit frais et aéré ou couvrez-le d’un voile d’hivernage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *