Tout savoir sur l’oignon

L’oignon peut être traité en culture comme plante annuelle ou bisanuelle. Il donne la première année un bulbe comestible plus ou moins aplati, de couleur variable selon la race, portant à la base des racines fines et blanchâtres et à la partie supérieure des feuilles creuses et pointues. Il est temps de tout savoir sur l’oignon !

Tout savoir sur l’oignon : Origines et bienfaits

Originaire d’Asie occidentale, l’oignon comme son cousin l’ail, est réputé donner forcer et courage sous l’Antiquité. L’oignon est en effet source de vitamines et de sels minéraux. Lorsque les oignons commencent à développer des tiges, ne les coupez pas.

Riches en vitamine C, ciselées sur vos plats, elles constitueront un apport non négligeable au cours de l’hiver.

Les oignons rouges, comparés aux blancs et aux jaunes, ont la saveur la plus douce. Ce sont les oignons jaunes qui se conservent le mieux.

Ail et oignon contre oïdium : une méthode naturelle. Pelez et hachez un gros oignon et une gousse d’ail. Plongez-les dans de l’eau bouillante et laissez infuser.

Au bout de 12 heures, filtrez ce mélange et utilisez un pulvérisateur afin de le pulvériser sur les parties atteintes de vos cultures. Cette préparation n’est pas stable dans le temps : renouvelez à chaque pulvérisation.

Tout savoir sur l’oignon : Graines

Type de graines : noires, onguleuses, ridées.

Nombre de graines au gramme : environ 250 graines.

Temps de levée : la levée s’effectue en une vingtaine de jours à 10°C.

Rendement : peut atteindre 3 kg au m2 pour les oignons de couleur à gros bulbes.

Tout savoir sur l’oignon : Particularités de la végétation

Deux facteurs très importants et déterminants interviennent dans la végétation d’une variété :

  1. Sa plus ou moins grande rusticité au gel.
  2. Son adaptation à la période de culture.

Tout savoir sur l’oignon : Sol – Fumure

L’oignon s’adapte à tous les types de sol ; cependant il préfère les terrains légers mais fermes, sans humidité excessive et anciennement fumés. Il est, en effet, déconseillé d’enfouir du fumier frais avant le semis, car il favorise le développement de la maladie de la “graisse” et nuit à la bonne conservation des bulbes.

Avant le semis, il est toutefois utile d’épandre, à raison de 100 g/m2 un engrais de fond.

Tout savoir sur l’oignon : Densité et culture

Densité : On sème en place, environ 2,5 g au m2 à la volée et 1,5 g/m en ligne. Pour un semis de pépinière, il faut prévoir 5 g/m2.

Culture : Durée de la culture : 8 à 10 mois pour les semis d’automne récoltés au printemps suivant. Et 6 mois pour les semis de fin d’hiver/début de printemps, récoltés l’été suivant.

Tout savoir sur l’oignon : Classification des oignons

Les variétés d’oignons sont nombreuses et se caractérisent par leur couleur, les dates de leur production, leur emploi.

Nous considérerons d’abord les oignons blancs, puis les oignons de couleur.

Tout savoir sur l’oignon : Les oignons à repiquer

En début d’année, on trouve dans le commerce des petits bulbes d’oignons prêts à repiquer. La plantation s’effectue comme il est dit précédemment. Cette culture vient, en général, en complément des semis de printemps puisque la récolte est plus précoce.

De larges gammes existant sur le marché. Il se commerciale surtout des oignons jaunes ronds type Stuttgart, Sturon, Turbo, jaune Paille des Vertus.

Les oignons rouges à repiquer sont du type Brunswick. Il existe également en oignons à repiquer, les oignons blancs.

Tout savoir l’oignon : Culture des petits “oignons grelots”

Il s’agit d’une culture particulière en vue de l’obtention de petits bulbes à repiquer.

Semez dru en avril-mai, à la volée ou en ligne, à raison de 8 à 10 g au m2, en sol plutôt maigre. Bassinez pour activer la germination. N’arrosez plus par la suite et maintenez le sol propre.

Arrachez les petits bulbes en août-septembre, lorsqu’ils sont gros comme des noisettes. La récolte est d’environ 1,8 kg au m2 et un bulbe pèse 1,5g en moyenne.

Bien ressuyés, ces petits bulbes sont conservés en hiver dans un local frais, aéré et sain. Il est préférable de les étaler pour éviter qu’ils ne s’échauffent. Ces bulbes seront plantés de fin février à début avril et espacés de 10 à 15 cm sur des lignes distantes de 20 cm.

Enfoncez avec le doigt chaque bulbe, la pointe en haut, à 3 cm de profondeur. Les oignons provenant de cette plantation sont très volumineux et se récoltent plusieurs semaines avant les semis exécutés à la même date. Par contre, ils sont en général de moins bonne conservation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *