Tout savoir sur les bleuets

Connaissez-vous l’histoire magnifique de cette plante et d’où lui vient ce surnom ? À travers cet article, vous en apprendrez encore plus sur cette plante typique du jardin ! Continuez pour tout savoir sur les bleuets.

Tout savoir sur les bleuets : les caractéristiques 

  • Noms communs : Centaurée, bleuet
  • Nom latin : Centaurea
  • Famille : Astéracées
  • Type de plante : Fleur, plante à fleurs, plante comestible, plante à tisane
  • Feuillage : Caduc
  • Hauteur : 0,30 à 1,50 m
  • Multiplication : Semis, division 
  • Résistance au froid : Résistante 
  • Type de sol : Sol calcaire, sol sableux, sol caillouteux, humus, terreau
  • PH : Sol alcalin, sol neutre

Les bleuets appartiennent à la famille des astéracées. Cette large famille regroupe près de 400 espèces différentes, vivaces, annuelles ou même bisannuelles. Ce sont des plantes très utilisées pour leur facilité d’entretien mais surtout pour leurs aspects délicats et colorés. 

Une des forces de la bleuet reste la forme de sa fleur. Composée de capitules simples et accompagnée à la base d’une gaine de bractées, la fleur est composée de 5 lobes assez écartés. Ceci lui donne une légèreté très appréciable et lui donne une impression de liberté comme si elle volait au-dessus des champs. Cette impression est encore plus renforcée par sa longue et fine tige. 

Depuis des siècles, les bleuets sont très appréciés pour leurs vertus guérissantes notamment dans le traitement des symptômes digestifs.

Tout savoir sur les bleuets : les semer 

Un autre avantage des bleuets reste leur facilité à pousser dans presque n’importe quel sol tant que ce dernier est bien drainé. 

Elles préféreront cependant un espace bien ensoleillé. 

  • Pour les planter, attendez le début du printemps, entre mars et avril. 
  • Désherbez le sol et ratissez un maximum sur 20 cm de profondeur.
  • Semez les graines en pépinière. 

Tout savoir sur les bleuets : l’entretenir 

Si vous plantez vos bleuets en bac ou en jardinière, il leur faudra un arrosage régulier. 

Vous avez aussi la possibilité de les pailler si vous le souhaitez, mais il n’est pas conseillé de les tailler sauf si certaines fleurs fanent. 

On vous conseille aussi de tuteurer les plus grandes fleurs pour éviter qu’elles ne cassent. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *