Tout savoir sur le thuya

Le thuya est la plante idéale pour créer de belles haies et autres structures d’art topiaire. Très rustique, il ne demande pas d’exigences au jardinier tout en assurant une belle durée de vie à vos réalisations au jardin. Continuez pour tout savoir sur le thuya.

Tout savoir sur le thuya : caractéristiques

  • Nom commun : Thuya
  • Nom latin : Thuja
  • Famille : Cupressassées
  • Type de plante : conifère ou résineux
  • Végétation : vivace
  • Feuillage : persistant
  • Hauteur : 0,30 à 10 m et +
  • Multiplication : bouturage, marcottage
  • Résistance au froid : élevée
  • Type de sol : calcaire, sableux, caillouteux, humus
  • PH : alcalin, neutre, acide

Le thuya est un conifère très résistant au feuillage persistant qui se retrouve naturellement dans les zones tempérées de l’hémisphère nord. Son feuillage très ramifié varie du vert au jaune selon les variétés et produit une odeur aromatique au toucher. Traditionnellement utilisé en tant que mur végétal, allez bien plus loin et profitez de sa diversité de formes. Plantez le en isolé ou créez de diverses formes d’art topiaire. Les variétés naines s’intégreront parfaitement pour délimiter des bordures ou garnir un pot. De plus, son bois tendre résiste très bien au pourrissement, ce qui le rend populaire auprès des ébénistes. Attention aux parties aériennes des thuyas qui contiennent de la thuyone toxique dont l’ingestion peut provoquer des troubles graves. De plus, cette substance est un inhibiteur de croissance pour les autres végétaux, évitez donc de l’intégrer au broyat du compost.

Tout savoir sur le thuya : planter

  • Adoptez le dans toutes les régions de France mais évitez le dans les régions très sèches
  • Il préfère une terre fraîche, riche, humide, profonde et bien drainée
  • En bord de mer, éloignez le thuya plicata de plus de 250 mètres du rivage car il ne supporte pas les embruns salés
  • Placez le au soleil ou à la mi ombre légère en situation très chaude
  • Plantez de préférence en automne ou à défaut au printemps mais en l’arrosant régulièrement pendant l’été
  • Les sujets en conteneur se plantes toute l’année mais en dehors des épisodes de gel et surveillez l’arrosage
  • Une dizaine de jours avant la plantation, creusez un trou de plantation à l’aide d’une bêche d’au minimum 80 centimètres de côté et de 60 centimètres de profondeur
  • Adaptez les dimensions de ce trou au sujet, le volume du trou doit être 2 à 3 fois supérieur à celui de la motte
  • En creusant, séparez la terre profonde qui est peu fertile de la couche de terre végétale superficielle
  • Ajoutez de l’engrais organique complet au fond du trou
  • Recouvrez d’un peu de terre pour qu’il ne soit pas en contact direct avec les racines
  • Mélangez la terre végétale sortie du trou avec du compost bien mûr
  • Espacez les plants en haie de 60 centimètres à 1 mètre
  • Ajoutez de la corne torréfiée à la plantation
  • Haubanez les grands sujets si nécessaire

Tout savoir sur le thuya : entretien

  • Binez puis paillez les pieds des jeunes plants plantés récemment pour favoriser leur reprise et amorcer leur croissance
  • Arrosez deux fois par semaine les deux premières années
  • N’hésitez pas à façonner vos sujets comme vous le souhaitez, le thuya supportant bien les tailles répétées

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *