Tout savoir sur le chrysanthème

Il existe de nombreuses espèces de chrysanthèmes, annuelles ou vivaces, dont certaines semblent assez éloignées des chrysanthèmes traditionnels de la Toussaint, par leur port, la forme de leurs fleurs, leur date de floraison. Vous souhaitez tout savoir sur le chrysanthème ?

Nous leur donnerons la classification suivante : les chrysanthèmes annuels et chrysanthèmes vivaces et regrouperons ensuite les espèces communément dénommées chrysanthèmes (ou chrysanthèmes des fleuristes), à floraison en général automnale.

Tout savoir sur le chrysanthème : Espèces annuelles

Plantes buissonnantes, ramifiées, à fleurs plates de forme semblable à celle de la marguerite des près.

Attrait : Facilité de culture. Floraison abondante aux couleurs vives.

Sol / Exposition : Tous terrains à exposition ensoleillée. Supportent la sécheresse et le climat maritime.

Culture : Semez de mars à mai en pépinière ou en place et mettez en place ou éclaircissez à 25-30 cm d’écartement. Ce sont des plantes peu exigeantes, de développement rapide.

Utilisation : Massifs, fleurs coupées (surtout chrysanthème spectabile “Cecilia”), rocailles, talus (chrysanthème paludosum).

Tout savoir sur le chrysanthème : Chrysanthèmes des jardins

Tige dressée, très ramifiée, haute de 1 m. Feuilles dentées. Il en existe des variétés à fleurs simples et à fleurs doubles dans des tons allant du blanc au jaune d’or. La floraison a lieu en juillet-août.

Tout savoir sur le chrysanthème : Chrysanthèmes à carène

Plante ramifiée, haute de 50 à 60 cm, à feuilles épaisses, vert-bleu, dentées. Les fleurs simples, portées par de longues tiges rigides, apparaissent de juin à septembre.

Variété : Chrysanthème à carène Cachemire varié – Grandes fleurs de 5 à 6 cm de diamètre. Coloris riches.

Tout savoir sur le chrysanthème : Chrysanthèmes des moissons

Tige dressée, ramifiée, haute de 40 à 50 cm. Fleurs terminales en capitules entièrement jaune d’or dans le type. La floraison, abondante, se prolonge de juin à septembre.

Tout savoir sur le chrysanthème : Chrysanthèmes paludosum

Hauteur 25 cm. Plante tapissante extrêmement florifère, se couvrant de fleurs blanches de juin aux gelées. Préfère les terrains secs et ensoleillés.

Tout savoir sur le chrysanthème : Chrysanthèmes spectabile “Cecilia”

Hauteur 60 cm. Race vigoureuse, à port dressé divergent. Les tiges, solides, portent des fleurs nettement plus grandes que celles du type, blanches à disque jaune pâle et centre jaune vif, d’épanouissement précoce.

Tout savoir sur le chrysanthème : Espèces vivaces

Tout savoir sur le chrysanthème : Marguerite d’été

Ce sont les grandes marguerites de nos jardins ou leucanthèmes.

Plantes de 70 à 80 cm, à feuilles lancéolées, dentelées, vert foncé. Fleurs blanches, simples, portées par une grande tige et apparaissant de juin à septembre.

Culture : Semez en mai-juin en pépinière. Mettez en place à l ‘automne, à 50 cm de distance. La floraison aura lieu de juin à septembre de l’année suivante.

Utilisation : Massifs de plantes vivaces, fleurs coupées (de très bonne tenue).

Variétés : Marguerite “Etoile d’Anvers” – A très grande fleur blanche. Marguerite “Margo” – Feuillage dense et très ramifié. Très grande fleur, hauteur 75 cm.

Tout savoir sur le chrysanthème : Marguerite du Japon

Plante de 70 cm de hauteur, aux tiges épaisses, ligneuses et dressées portant des feuilles coriaces et dentelées. Les fleurs sont blanches et apparaissent en automne.

Culture : Semez en février-mars sur couche, en terrine ou en mini serre à l’intérieur. Mettez en place en avril-mai, à 40 ou 50 cm de distance.

Utilisation : Les marguerites du Japon permettent de réaliser de très beaux massifs d’arrière-saison. Il est aussi possible d’en faire des potées fleuries.

Tout savoir sur le chrysanthème : Chrysanthemum pacificum ou Ajania pacifica

Petit arbuste de 30 cm de hauteur. Le feuillage vert et persistant est bordé de blanc argenté. Les fleurs sont groupées en pompons jaunes. La floraison est automnale d’octobre à novembre.

Utilisation : En massifs ou en potées fleuries. Il craint les fortes gelées et l’excès d’humidité.

Tout savoir sur le chrysanthème : Marguerite d’automne ou Chrysanthèmes hybrides des jardins

Ce sont les innombrables variétés issues de croisement effectués entre des espèces originaires d’Extrême-Orient. Les marguerites d’automne regroupent toutes les espèces appelées autrefois indicum, coreanum et rubellum.

Nombre de ces dernières sont suffisamment rustiques pour participer au décor du jardin parmi les plantes vivaces et fournissent des fleurs à couper d’une durée exceptionnelle en vase.

Les variétés les plus précoces fleurissent dès le mois de juillet. Les chrysanthèmes sont réellement les rois de l’automne et ils peuvent prolonger les floraisons de votre jardin tant qu’une gelée sévère n’y vient pas mettre un terme.

Culture : 1. Les marguerites d’automne se multiplient par bouturage de janvier à mai. Mettez en place en pleine terre à partir de mai, les premières boutures racinées. Les plantes se ramifient normalement sans pincement. Cependant, des pincements effectués jusqu’au 15 juillet permettent d’obtenir des plantes basses compactes et très florifères. il n’est pas utile d’ébourgeonner. 2. Les chrysanthèmes hybrides s’obtiennent aussi très facilement par semis. Si celui-ci est assez précoce (janvier-février à chaud) les plantes fleurissent dès l’automne. Sans matériel spécial, semez en pépinière en mai-juin. Repiquez et hivernez en pépinière bien exposée et plantez au printemps. La floraison a lieu à partir du mois de septembre suivant.

Tout savoir sur le chrysanthème : Chrysanthèmes des fleuristes

Ce groupe d’hybrides représente un marché très important au moment de la Toussaint, mais aussi en tant que fleurs coupées. Ils comprennent les chrysanthèmes à grosses fleurs, mais aussi des races très différentes, simples ou doubles, à capitules plus ou moins gros.

Culture pour fleurs à couper

Choisissez de préférence les variétés à très grosses fleurs.

Les capitules les plus volumineux sont produits par la culture en uniflore, c’est-à-dire sur une seule tige. Ne pincez pas la bouture. Supprimez toute ramification latérale sur la tige unique en cours de croissance. Réservez le deuxième bouton couronne.

Vous obtiendrez des fleurs un peu moins grosses mais plus nombreuses en cultivant ces mêmes variétés sur trois ou quatre branches : faites un premier pincement fin avril, éventuellement un second début juin. Réservez le premier bouton couronne.

Il est préférable d’exécuter cette culture en pleine terre en prévoyant l’installation d’un système d’abri, pour protéger les plantes du froid, sur place à l’automne.

Culture pour potées

Pour obtenir des potées dites “décoratives”, relativement grosses et à grands capitules, utilisez les variétés hautes. Soumettez-les à la culture sur trois à quatre branches avec un pincement comme indiqué au paragraphe précédent. Le deuxième pincement, effectué au plus tard le 20 juin, donne des plantes à six ou huit fleurs, un peu moins grosses mais d’un effet splendide.

Si vous désirez des potées plus compactes, recourez aux variétés basses ou très basses particulièrement aptes à se ramifier.

Pincez une à deux fois, au plus tard le 20 juin, et sélectionnez un nombre de branches (huit à douze) en rapport avec la taille de fleurs souhaitée. Même si ce nombre est peu élevé, il est généralement préférable de pincer deux fois pour ne conserver ensuite que les plus belles ramifications : les plantes seront ainsi moins hautes. Réservez, dans les deux cas, le premier bouton couronne.

Soins de culture

Le principale – surtout pour les plantes en pots – est d’assurer des arrosages réguliers afin que la végétation ne soit jamais stoppée par la sécheresse.

Deux à trois fois par mois, additionnez cette eau d’un engrais spécial à action rapide, tel que l’engrais fleurs.

Sous peine de brûlures, ces arrosages nutritifs ne doivent jamais être appliqués sur une motte sèche. Faites-les toujours précéder, la veille, d’un arrosage à l’eau claire. Ils peuvent commencer trois à quatre semaines après la plantation, ou le premier empotage, et doivent cesser dès que les pétales commencent à montrer leur couleur définitive.

Quand le nombre de branches désiré a été atteint, supprimez au fur et à mesure de leur apparition toutes les pousses secondaires qui se développent à l’aisselle des feuilles.

Pour toutes les plantes à grosses fleurs, pourvoyez chaque branche d’un tuteur en bambou auquel celle-ci est attachée au fur et à mesure de son développement.

Ce tuteur sera coupé quelques centimètres au-dessous du capitule pour ne pas blesser celui-ci. Dès que les fleurs commencent à s’ouvrir, protégez les plantes des intempéries en les disposant sous un abri couvert mais aérez largement pour éviter tout confinement propice aux maladies. A défaut de matériel, une certaine protection est obtenue en enfermant individuellement chaque capitule dans un sac de papier sulfuré analogue à ceux utilisés pour l’ensachage des fruits (fleurs à couper notamment).

Tout savoir sur le chrysanthème : Chrysanthèmes cascade

Ce sont des variétés qui, avec un artifice de culture, produisent de longs rameaux florifères à port retombant. Pour en obtenir, bouturez en mars et repiquez ensuite dans des pots de grandes dimensions. Conduisez la tige vers le nord, le long d’un tuteur presque horizontal ; elle peut atteindre 1,50 m. Pincez les rameaux qui se forment, pour obtenir des ramifications très nombreuses, qui se couvriront de fleurs. Cette floraison a lieu en octobre-novembre.

Tout savoir sur le chrysanthème : Chrysanthèmes à grosses fleurs

Les coloris sont très variés, ainsi que la forme des capitules, plats à globuleux, réguliers ou non, et la disposition des ligules :

  • Fleurs incurvées, “en boule”, aux ligules recourbées vers l’extérieur.
  • Fleurs incurvées/récurvées, ou échevelées, aux ligules recourbées vers l’extérieur.
  • Fleurs incurvées/récurvées, où les ligules centrales convergent vers l’intérieur et celles du pourtour retombent vers la périphérie.
  • Fleurs rayonnantes, aux ligules enroulées sur elles-mêmes, présentant l’aspect pointu d’une aiguille droite ou contournée.

Tout savoir sur le chrysanthème : Chrysanthèmes pompon

Race très rustique à petites fleurs doubles, en boule.

Bouturez de février à mai, au-delà les plantes obtenus sont basses. Pour une plantation en pleine terre, espacez de 30 cm. Vous pouvez pincer plusieurs fois pour obtenir des plantes trapues et très fleuries, mais plus au-delà du 15 juillet.

Dans cette catégorie, les chrysanthèmes Margaret, en bouquets de fleurs type reine-marguerite double, diamètre 5-6 cm, et en fleurs dès la fin septembre.

Tout savoir sur le chrysanthème : Chrysanthèmes pour fleurs coupées

Chrysanthèmes “Exotic Spider” : ce sont les “Tokyo” des fleuristes. Fleurs très originales par leur forme rayonnante et leurs ligules très fines et contournées. Les tiges atteignent 70 cm à 1 m. “Exotic Spider” donne des fleurs à couper élégantes et de longue durée. Appliquez-leur la culture indiquée pour les variétés à couper à grosses fleurs, sur six à huit branches avec deux pincements. Réservez le premier bouton couronne. Coloris jaune, bronze, rose, mauve, rouge.

Chrysanthèmes Plesman : Variétés à fleurs simples et plates portées par des tiges de 70/80 cm. Excellente tenue en vase.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *